Recherche

Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

Le Burundi en alerte maximale contre l’EBOLA

vendredi, 09 août 2019 09:17
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Un site du traitement transitoire pour un cas suspect du virus d’EBOLA sera installé dans dix jours à Mudubugu dans la province de Bubanza.  Une précaution prise pour baliser et prévenir contre ce virus.

 

L’annonce a été faite par le ministre de la santé publique et de la lutte contre le VIH/SIDA. Le docteur Thaddée Ndikumana a fait savoir que tout est en train d’être mis en œuvre pour prévenir contre le virus EBOLA qui fait des ravages en République Démocratique du Congo.  

 

« Comme vous l’avez entendu, l’OMS a déclaré l’épidémie d’EBOLA comme une urgence mondiale. Nous devons alors prendre toutes les précautions possibles afin de protéger la population burundaise.

C’est d’ailleurs pour cela que nous avons formé des prestataires qui sont déployés sur les points d’entrée ainsi que les prestataires des hôpitaux de districts en termes de pratique et de contrôle de l’infection. »

 

Mis à part les formations des prestataires, d’autres mesures ont également été mises en place pour lutter contre ce fléau.

 

« Nous comptons entamer d’ici peu la vaccination car les préparatifs sont terminés. Nous attendons juste la livraison des vaccins qui seront administrés prioritairement aux prestataires qui œuvrent dans les districts prioritaires.

L’autre catégorie de personnes qu’on a mis sur la liste de ceux qui vont être vaccinés, ce sont les agents de la Police de l’Air et des Frontières, PAFE en sigle, avec qui nous travaillons ensemble au niveau des frontières.

Du coup nous avons aussi, à travers le financement de la Banque Mondiale, via l’OMS, préparé un site de traitement transitoire à Mudubugu qui, d’ici dix jours, sera prêt et inauguré pour pouvoir accueillir un éventuel cas suspect. » A révélé le docteur Thadée Ndikumana.

 

En plus de cela, conclut le ministre de la santé, tous les hôpitaux et districts disposeront désormais de vu que le pays est à présent doté de matériel pouvant faire un diagnostic différentiel sans recourir au transfert ou à l’envoi dans les pays de la sous-région comme c’était le cas il y a peu.

Lu 102 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 216 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha