Recherche

Amakuru yo ku wa 20 Munyonyo 2019

Journal du 20 Novembre 2019

Une maladie aux symptômes de choléra fait encore des victimes à Mutimbuzi

lundi, 07 octobre 2019 18:29
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Décès de deux personnes de la zone Rukaramu, commune Mutimbuzi en province Bujumbura le week-end dernier suite à une maladie aux symptômes du Choléra. Les habitants de cette localité déplorent le manque d’eau potable qu’ils considèrent comme la cause principale de ces cas de maladie. Ils demandent aux autorités compétentes de trouver une solution à ce problème de manque d’eau avant que la situation ne dégénère.

La victime de cette maladie aux symptômes de choléra est connue sous le nom de Venant Gashatsi de la zone Rukaramu, commune Mutimbuzi en province Bujumbura. Ce décès de ce dimanche est le deuxième cas dans cette zone après celui de Véronique Ntamavukiro qui a eu lieu ce samedi. Les habitants de cette localité se plaignent du manque des médicaments dans les structures sanitaires de proximité. « Nous ne savons pas exactement s’il s’agit de l’épidémie de choléra car même les médecins ne l’ont pas encore spécifié. Cette maladie qui se manifeste par la diarrhée fait rage ici dans la commune Mutimbuzi. C’est incompréhensible. Nous avons un centre de santé public à Rukaramu mais il manque de médicaments. », se plaint un habitant. 

 

Les habitants de la zone Rukaramu demandent aux autorités en charge de la distribution de l’eau potable de résoudre le problème de pénurie d’eau. Pour eux, le manque d’eau potable est une des principales causes de la persistance de ce fléau. « Cette maladie va continuer de décimer la population aussi longtemps que nous n’avons pas accès à l’eau potable. Nous utilisons les eaux de la rivière Mpanda. Nous n’avons pas de robinets. Récemment, l’administrateur de la commune Mutimbuzi a déclaré qu’il y a pénurie d’eau parce qu’on était en saison sèche. Mais, nous ne pensons pas que c’est le véritable problème. Nous demandons plutôt au ministre de la santé publique et à celui en charge des sources énergétiques et minières de se concerter pour trouver des solutions avant qu’il ne soit trop tard. Maintenant en zone Maramvya, 15 personnes atteintes par cette maladie ont été embarquées dans une ambulance. » Se lamente un autre habitant.

Lu 95 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 145 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha