Recherche

Amakuru yo ku wa 19 Munyonyo 2019

Journal du 19 Novembre 2019

Les maladies mentales baissent d’intensité au camp de Nakivale

jeudi, 10 octobre 2019 19:31
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les réfugiés burundais du camp de Nakivale en Ouganda indiquent que les maladies mentales ont diminué par rapport à 2015, année de leur arrivée dans ce camp. 

Les réfugiés burundais du camp de Nakivale en Ouganda disent que les plus vulnérables étaient les jeunes et les femmes. « C’était majoritairement des femmes et jeunes qui ne parvenaient pas à s’habituer à la vie et se lançaient à la consommation de la drogue. Pour le moment, la maladie a diminué progressivement. », précise un agent communautaire.

 

Selon le représentant des jeunes dans le camp de Nakivale en Ouganda, les maladies mentales ont diminué par rapport en 2015 à leur arrivée dans ce camp. « On ne peut pas affirmer que cette maladie a disparu complétement car, jusqu’aujourd’hui, il y a des gens qui ne parviennent pas à s’habituer à la situation. Parmi les jeunes, cette maladie a diminué par rapport à 2015, année de notre arrivée dans ce camp. », conclut un réfugié. 

 

 

Lu 483 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 184 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha