Recherche

Amakuru yo ku wa 29 Ntwarante 2020

Journal du 29 Mars 2020

En quarantaine, des burundais venus de la Tanzanie et de la RDC font face à des difficultés

mercredi, 25 mars 2020 17:50
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Plus d’une centaine de burundais sont en quarantaine depuis ce lundi dans une des salles du centre d’enseignements de métier  en zone Butare, commune Bukemba de la province Rutana. Ces burundais sont venus de la République Unie de Tanzanie. Les habitants des environs de ce centre craignent d’attraper des maladies de mains sales vu l’insuffisance des latrines et surtout l’accès difficile à l’eau potable à cet endroit. La situation est pareille pour les Burundais venus de la RDC actuellement en quarantaine dans deux communes de la province Cibitoke.

Ces burundais sont évalués à plus de 100 personnes composées majoritairement par des hommes adultes. Ils rentraient de la Tanzanie où ils seraient partis à la recherche de l’emploi. Ils sont arrivés en zone Butare à bord des véhicules du HCR le lundi soir.

 

Les informations fournies par certains administratifs à la base indiquent qu’ils ont été embarqués à partir de la zone Gihofi où ils avaient transités. Ils sont actuellement logés dans une salle du centre d’enseignement des métiers situé à 1 km du bureau de la zone Butare. Un centre  proche du site des déplacés qui abritait les Rwandais venus de Bwagiriza en province Ruyigi. Ces burundais ont été donc installés dans cet endroit pour être dépistés du Coronavirus.

 

Toutefois, la population environnante craint d’être contaminée si jamais il y aurait quelqu’un qui serait venu avec ce virus. Une inquiétude surtout fondée sur l’insuffisance de latrines et l’accès difficile à l’eau potable. « Ils sont rassemblés dans une même salle pour 14 jours. Peut-être que des médecins viendront pour les dépister et les laisser partir si les résultats s’avèrent négatifs. Le problème le plus grave est celui de manque d’eau. Elle n’est disponible qu’à l’intérieur des ménages. Ainsi donc, les habitants qui les approvisionnent en eau pourraient être contaminés s’il y a parmi eux, ceux qui sont déjà atteints. Les latrines y existent mais elles ne sont pas suffisantes par rapport à leur effectif. L’autre inquiétude est relative à ceux qui leur préparent de la nourriture. C’est la commune qui est chargée de les nourrir. Mais, la nourriture est préparée par les habitants du site qui abritait les rwandais. Ce qui laisse entendre que la contamination est facile », explique un habitant de la localité.

 

La rédaction a essayé de joindre Pierre Nsabimana, le chef de zone Butare mais il n’a pas décroché son téléphone. Quant à Salvator Emerusenge, administrateur de la commune Bukemba, il nous a répondu de se rendre sur terrain pour faire le constat.

 

La situation est pareille en province Cibitoke. En provenance de la RDC, 38 personnes sont rassemblées dans une maison de la Croix-Rouge au chef-lieu de la commune Buganda et 14 autres en quarantaine au chef-lieu de la commune Rugombo. Le problème en commun notamment celui du manque de la nourriture, de l’eau et des latrines. La rédaction n’a pas pu joindre les responsables de ces deux communes pour qu’ils s’expriment sur cette situation.          

Lu 78 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2020 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 185 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha