Recherche

Amakuru yo ku wa 20 Munyonyo 2019

Journal du 20 Novembre 2019

Une toxi-infection du choléra fait rage dans le camp de réfugiés de Nakivale situé en Ouganda. En moins de trois semaines, ce fléau a déjà emporté la vie de 3 personnes. Aujourd’hui, les réfugiés burundais de ce camp craignent pour leur santé et lancent un cri d’alarme.

Début ce mardi de la vaccination contre l’Ebola. Un vaccin qui sera administré aux agents de la santé et aux travailleurs exerçant leurs activités sur les différentes frontières. Le lancement officiel de cette activité s’est déroulé sur la frontière burundo-congolaise située à Gatumba.

Début ce lundi 12 Août de la campagne de dépistage volontaire et gratuit de l’hépatite B et C. Une campagne organisée par le ministère de la santé publique et de la lutte contre le SIDA, en collaboration avec l’organisation ROTARY.  Cette campagne couvrira 6 provinces et durera 2 jours.

Un site du traitement transitoire pour un cas suspect du virus d’EBOLA sera installé dans dix jours à Mudubugu dans la province de Bubanza.  Une précaution prise pour baliser et prévenir contre ce virus.

Une drogue dite Booster ou Mugo fait des ravages au Burundi. Vendue un peu partout dans le pays et dans les prisons, cette drogue fait des victimes et ses consommateurs dépendants commettent différents délits.

Suspension du dépistage volontaire au VIH/SIDA sur tout le territoire national depuis quelques mois. Seules les femmes enceintes sont épargnées par cette mesure. Une mesure qui serait consécutive au manque de réactifs. Ce qui inquiète beaucoup, et la population, et les agents de santé qui craignent une contamination à grande échelle.

Malgré les efforts remarquables dans la prévention de la maladie à virus d’Ebola au Burundi, des lacunes ne manquent pas. La surveillance des postes frontières et l’insuffisance du matériel pour la prévention sont entre autres les grands défis qui restent à relever, selon du moins les habitants de différentes localités et le bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires, ‘’OCHA’’.

Le fléau du Sida fait partie des défis majeurs auxquels fait face le secteur de la santé au Burundi. Bien qu’un pas ait été franchi dans la lutte et le suivi des séropositifs, le domaine de lutte contre cette maladie a été souvent caractérisé par des lacunes et imperfections.

L’épidémie d’Ebola vient d’être déclarée comme une urgence sanitaire mondiale par l’Organisation Mondiale de la Santé, ‘’OMS’’. La décision a été prise ce mercredi par un collège d’experts de cette organisation. La déclaration tombe après le décès d’un congolais de la ville de Goma, à l’est de la République Démocratique du Congo, qui venait d’être transféré à Butembo suite à cette maladie.

L’épidémie de choléra fait partie des épidémies qui menacent la santé de la population burundaise. Les causes de cette pandémie sont multiples. Et, malgré les efforts consentis pour lutter contre cette maladie, elle refait surface chaque année.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 155 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha