Recherche

Amakuru yo ku wa 20 Munyonyo 2019

Journal du 20 Novembre 2019

Les administratifs à la base en zone Kinama, commune Ntahangwa de la mairie de Bujumbura commencent déjà la sensibilisation auprès de la population de lutte contre l’épidémie du Choléra observée en mairie depuis ce mercredi. Parmi les activités, ces administratifs interdisent la vente des fruits et autres aliments vendus le long de routes.

Un mois après l’attaque d’une maladie des porcs dans la province de Mwaro, cette maladie reste toujours inconnue. La maladie continue à tuer les porcs et la direction provinciale de l’agriculture et de l’élevage annonce être encore dans les recherches des causes et du traitement de ladite maladie.

Les éleveurs de porcs craignent que la maladie qui a récemment attaqué ce bétail en province Mwaro se propage dans d’autres provinces, et cela à grande échelle. Cette crainte se base sur le fait que les éleveurs de porcs en province de Mwaro entament d’ores et déjà le processus de les mettre à l’abri dans les provinces frontalières.

L’épidémie du choléra qui s’est déclarée à Rumonge depuis fin décembre 2018 a été maîtrisée grâce à l’intervention de différentes organisations humanitaires, en collaboration avec le comité en charge de la gestion des catastrophes. Sur les 121 cas de choléra enregistrés et mis sous traitement, 19 cas seulement étaient encore sous traitement ce 03 Janvier 2019, les autres ayant été autorisés à sortir de l’hôpital.

L’épidémie de Choléra se manifeste dans le district sanitaire de Rumonge. Certains habitants de cette localité pensent que cela s’est amplifié surtout dans cette période de cueillette des mangues. Le Ministère de la santé et de la lutte contre le sida a déjà confirmé et déclaré cette épidémie.

Une personne est morte dans la matinée de ce mercredi au camp des réfugiés de Nduta situé en République Unie de Tanzanie. Selon les voisins, l’incident est survenu après que le défunt ait consommé des médicaments traditionnels. Les réfugiés en appellent aux responsables du camp d’éradiquer la pratique de commercialisation et l’usage de ces médicaments traditionnels.

Les habitants de la province Rutana demandent aux responsables des hôpitaux de mettre en application le décret présidentiel qui donne un accès gratuit aux soins de santé aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 5 ans. Le cas le plus illustratif est celui des femmes enceintes qui se voient demander des sommes colossales pour pouvoir accoucher.

La population de Rumonge adhère de moins en moins bien au dépistage volontaire du VIH/SIDA. C’est du moins le constat de certains responsables du domaine de la santé qui, malgré cette réticence, ne baissent pas les bras et continuent à effectuer des descentes sur terrain pour dépister les groupes cibles.

Les professionnels de la santé craignent que la campagne de vaccination contre la méningite n’engendre des conséquences néfastes sur la santé de la population. C’est au moment où une partie d’agents enregistrés pour cette fin n’ont aucune formation médicale.

Les chiffres des personnes souffrant de Diabète augmente du jour au jour au Burundi. Information confirmée par certains travailleurs du Centre de lutte contre le diabète en Mairie de Bujumbura. En une seule année, les chiffres des malades fréquentant ce centre ont presque quintuplé.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 140 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha