Recherche

Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

Les habitants de Mwaro parés pour affronter une éventuelle famine

mercredi, 17 avril 2019 09:39
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La population de la province Mwaro surtout celle des communes qui ont été touchées par des intempéries se prépare pour faire face à une éventuelle famine. Cette population est sensibilisée à aménager tous les marais et à cultiver des plantes qui résistent au soleil et aux pluies abondantes.

La récolte de la saison culturale A n’a pas été bonne dans la province Mwaro, notamment dans les communes de Gisozi, Rusaka et Kayokwe, suite aux fortes pluies mêlées de grêles. Les cultures qui ont été endommagées et qui faisaient principalement vivre cette population sont notamment la pomme de terre, le maïs et le haricot. Pour le moment, il se manifeste une pénurie de denrées alimentaires sur les marchés de cette province et le peu qu’on y trouve s’achète à un prix élevé.

 

« Par exemple, un kilogramme de pomme de terre s’achète aujourd’hui à 800 francs alors qu’il coûtait entre 400 et 500 francs en période de récolte. Les denrées qui proviennent des autres provinces coûtent également chères puisqu’il n’y a pas de concurrence. » Explique un habitant de Gisozi

 

Cette population affirme pourtant qu’elle est pour le moment bien préparée pour faire face à une éventuelle famine consécutive aux aléas climatiques. Pour y parvenir, elle envisage d’aménager les marais et de cultiver sur les montagnes des cultures qui résistent aux intempéries.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

24 juillet 2019

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 347 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha