Recherche

Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

Quand les activités champêtres redonnent sourire aux réfugiés…

mardi, 13 août 2019 10:30
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les réfugiés burundais s’adaptent à la difficile vie d’exilé. L’exemple est un réfugié burundais qui vie de l’agriculture à l’Est du Rwanda, dans le district de Bugesera.

 

Ancien fonctionnaire au Burundi, Christophe RUKUNDO témoigne avoir fui le pays en 2016, suite aux menaces de mort. Un peu après, sa famille qui était restée l’a rejoint  en exile.

 

’La vie en exile  n’a pas été facile. Je n’avais pas de moyens financiers, pas de salaire, rien du tout. Alors, j’ai essayé de changer de mentalité et tenter autre activité pour faire vivre ma famille’’, explique RUKUNDO.  

 

Monsieur Christophe choisira une simple activité, l’agriculture vivrière. Un de ses amis ressortissants de son pays d’accueil, le Rwanda,  lui a prêté un petit terrain où il a planté  progressivement  les cultures de maïs, patate douce et manioc.

 

’Comme je n’ai pas de salaire, j’ai essayé l’agriculture. En fait, quand j’étais au Burundi, je le faisais pour compléter mon revenu mensuel. Maintenant, je peux avoir une récolte de deux grands sacs de manioc et en déduire 80 kg de farine. J’en vends 50 kg et garde 30 Kg à la maison. Après la vente, je peux facilement acheter ce dont je n’ai pas, je peux payer le minerval, le loyer, je peux faire soigner les enfants’’, se félicite  Monsieur Christophe tout en ajoutant que la récolte est souvent bonne pour les différentes cultures.

 

Christophe RUKUNDO conseille  aux autres réfugiés de ne pas se focaliser uniquement à leurs domaines de formation. ‘’Il faut s’adapter aux circonstances, tout est possible !’’, conclut-il.

 

Article de presse sur l’émission Turiho du 06  Aout  2019. Avec le soutien de la Wallonie-Bruxelles International

 

 

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 164 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha