Recherche

Amakuru yo ku wa 07 Kigarama 2019

Journal du 07 Décembre 2019

La ville de Rumonge dépourvue d’eau potable

jeudi, 21 novembre 2019 21:40
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Pénurie d’eau au chef-lieu de la province Rumonge depuis une semaine. Les habitants de cette ville indiquent qu’ils font aujourd’hui recours aux eaux impropres du lac Tanganyika. Pour le moment, les habitants de Rumonge craignent d’attraper les maladies des mains sales.

Les habitants du chef-lieu de la province Rumonge indiquent que depuis le 16 novembre, les robinets de la Regideso sont à sec. Ces habitants disent qu’ils s’approvisionnent chez les personnes qui puisent cette eau dans les localités environnantes de la ville et cela moyennant de l’argent qu’ils estiment excessif.

 

« La pénurie d’eau ici chez nous à Rumonge constitue un handicap majeur dans la vie quotidienne. On n’a plus de l’eau potable. Et si on l’achète, le coût est compris entre 300 et 500 francs burundais par bidon chez les personnes qui transportent cette eau à vélos à partir des lieux où elle est encore disponible. » Souligne un des habitants de la place.

 

Ceux qui n’ont pas assez de moyens sont contraints de s’approvisionner dans des rivières qui leur sont proches. « On utilise les eaux du lac Tanganyika pour les travaux ménagers. Et ceux qui sont éloignés de ce lac, se servent des eaux des rivières et des ruisseaux, faute de moyens. »

 

Aujourd’hui, les habitants de Rumonge craignent d’attraper des maladies des mains sales et lancent à cet effet un appel pressant à la Regideso pour qu’elle trouve une solution durable à ce problème répétitif de manque d’eau.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 222 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha