Recherche

Amakuru yo ku wa 24 Nzero 2020

Journal du 24 Janvier 2020

La faim menace les proches des victimes de glissements de terrain à Nyempundu

vendredi, 13 décembre 2019 09:59
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les proches des sinistrés de Nyempundu sont en proie à la famine dans les familles d’accueil. Actuellement, l’accès à ces familles reste entravé par les éboulements qui rendent la piste impraticable pour les philanthropes. Les habitants de ces localités ont encore peur d’éventuels glissements de terrains sur la colline Nyempundu.

 

Selon l’office de coordination des aides humanitaires, OCHA, les dernières évaluations établissent par ordre de priorité les besoins les plus urgents de la population de la colline NYEMPUNDU.

OCHA trouve que  cette population a besoin de la nourriture, de l’eau potable, des abris, du soutien psychosocial et l’accès entre les collines et les villages.

 

Dans son rapport de ce jeudi, OCHA indique que l’accès de la zone reste entravé par des éboulements qui rendent impraticable la piste qui traverse cette zone. Les ponts en bois ne permettent pas le passage des engins lourds, poursuit le rapport.

 

Selon les équipes conjointes de la Protection Civile et la Croix Rouge du Burundi (CRB) qui ont effectué une seconde descente dans la zone le 10 décembre, 206 ménages sont déplacés et ont trouvé refuge dans des familles d’accueil. L’administration cherche activement un espace de relocalisation pour 500 ménages qui n’ont pas quitté les lieux jugés dangereux.

 

Le site initialement identifié pour abriter ces ménages et ceux dont les maisons ont été détruites ou emportées par le glissement de terrain a été jugé difficilement accessible par les évaluateurs.

Les conditions d’accessibilité du village Gisheke ne permettent pas qu’un tel site y soit installé, indique le rapport de OCHA

 

Selon le rapport de OCHA au Burundi, depuis janvier 2019, de fortes pluies continuent de faire des dégâts tant matériels qu’humains.

On a enregistré des déplacements de près de 13 000 personnes et un bilan de 45 morts.

 

Le Burundi est parmi les vingt pays les plus vulnérables aux changements climatiques et aux risques naturels, estime l’Office de Coordination des Aides Humanitaires de l’ONU.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2020 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

26 janvier 2020

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 413 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha