Recherche

Amakuru yo ku wa 30 Ntwarante 2020

Journal du 30 Mars 2020

La distribution de l’engrais chimique FOMI est émaillée d’irrégularités

samedi, 15 février 2020 10:17
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Distribution de l’engrais chimique de type FOMI dans différentes provinces du pays depuis mercredi de cette semaine. Dans les provinces de Muyinga et Ruyigi, certains agriculteurs indiquent qu’ils bénéficient sans difficulté cet engrais chimique. Mais, dans les provinces Cibitoke et Kirundo, les agriculteurs font savoir qu’ils n’ont pas eu d’engrais chimique ni pour la saison culturale A ni pour la saison culturale B.

En province de Muyinga, certains agriculteurs de la commune Gashoho indiquent que l’engrais chimique de l’usine FOMI est suffisant. Pour les cultivateurs qui n’avaient pas bénéficié de cet engrais lors de la saison culturale A et qui ont des bordereaux de paiement, ils vont directement aux fournisseurs qui leur donnent cet engrais chimique sans difficulté. Ceux qui n’avaient pas encore payé la totalité de l’argent pour avoir l’engrais chimique, ils sont obligés de passer au bureau de la poste située en commune Gashoho pour payer la totalité.

 

En province de Ruyigi, commune Ruyigi, les agriculteurs affirment qu’ils achètent sans problème l’engrais chimique de l’usine FOMI. Un cultivateur de la commune Ruyigi peut acheter sans problème dix sacs et un sac coûte 29000 francs burundais. Le seul problème observé dans cette commune de Ruyigi est que tous les agriculteurs ne sont pas en train d’acheter cet engrais chimique de l’usine FOMI suite à une pauvreté sans non qui se remarque au sein de la population.

 

Tout n’est pas rose.

 

Les agriculteurs de la province Kirundo et Cibitoke se lamentent énormément suite à la pénurie de l’engrais Chimique qui s’observe dans leur localité. Ces agriculteurs indiquent que jusqu’à présent ils ne savent même pas s’ils vont avoir l’engrais chimique de l’usine FOMI. Dans la province Kirundo, ils sont informés tout le temps qu’ils vont être approvisionné d’un moment à l’autre, mais personne ne sait pas pour quand cet engrais va les parvenir. « C’est dommage, l’engrais de l’usine FOMI est devenu un problème ici. Nous attendons jusqu’à présent, ils nous disent que les camions qui le transportent vont arriver mais aucun véhicule n’est arrivé. Personne n’a pas encore eu l’engrais. Depuis la saison culturale A, on ne l’a pas encore vu. Qu’ils nous disent s’ils l’ont exporté à l’étranger au moins », indique un habitant de Kirundo.

 

La situation est pareille même dans la province Cibitoke. Pour ces agriculteurs à part qu’ils n’ont pas encore eu l’engrais pour lequel ils avaient déjà payé depuis l’année dernière, même l’engrais disponible est octroyé aux membres du parti au pouvoir seulement. « Nous avons payé depuis le mois de mai de l’année dernière pour la première saison culturale. Mais jusqu’à présent, on ne l’a pas encore eu. Le problème est qu’ils nous ont demandé de l’argent alors qu’il n’y a pas l’engrais chimique. Beaucoup n’ont pas encore payé car ils ne sont pas sûrs si l’engrais est disponible. Seuls ceux qui sont dans le parti au pouvoir ont payé », se lamente un autre habitant de Cibitoke.   

 

De plus, ajoutent ces agriculteurs, cet engrais est réservé aux commerçants seulement. « Seuls les commerçants qui ne sont pas des cultivateurs ont le droit d’avoir l’engrais chimique. Nous qui avons les reçus de payement, ils ne peuvent pas nous servir. Ils nous répondent qu’on n’a pas encore donné la permission de distribuer l’engrais. Ils ne servent que les commerçants connus dans le parti au pouvoir. Nous ne savons pas à quel saint se vouer », révèle un cultivateur de la place.  

 

Nos sources en province Cibitoke, indiquent qu’il y a un groupe des commerçants auxquels cet engrais chimique de l’usine FOMI est destiné ce qui fait que les agriculteurs ne parviennent pas à s’en procurer. 

Page Facebook

Compteur

© 2009-2020 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

1 avril 2020

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 220 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha