Analyse du politologue Nimubona sur les négociations au Burundi

juillet 19, 2015 0 3600
Rate this item
(0 votes)

{mp3}JULIENECHEC{/mp3}

Le nouveau facilitateur des burundais pourrait faire mieux que les 2
premiers, c'est l'analyse du politologue Julien NIMUBONA. C'est au moment
où le Burundi est à son 5è jour des négociations avec comme médiateur
Yoweli MUSEVENI. Pour le politologue, l'échec des 2 premiers se situe dans
leur nomination par l'Union Africaine et les Nations Unies, qui les ont
imposées aux parties en conflit alors qu'elles n'étaient pas en phase de
pourparlers.

{mp3}JULIENMUSEVENI{/mp3} 

Le président ougandais peut avoir plus de chance que ses prédécesseurs, car
il est connu dans le passé du Burundi pour avoir imposé un embargo au
régime de Buyoya. De plus, c'est un homme respecté dans la sous région
estime le politologue NIMUBONA.

 {mp3}JULIENPRESIDENT{/mp3}

Et bien que MUSEVENI fait partie des présidents qui dure au pouvoir, la
franchise ne sera pas de mise envers son homologue, cependant il pourra
utiliser la politique " du bâton et de la carotte".

 {mp3}JULIENSOLUTION{/mp3}

De ces négociations en cours, les burundais peuvent en espérer le respect
des conventions et lois, surtout être épargnés d'une guerre civile espère
Julien NIMUBONA

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.