Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

Des agents de l’ordre à l’origine de l’insécurité

lundi, 07 janvier 2019 09:06
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Grognes des pécheurs des zones Kinindo et Kanyosha de la commune urbaine Muha contre certaines associations qui violent la période de fermeture du lac. Ces associations se disent appartenir aux agents des forces d’ordre. Ces lamentations ont été exprimées au cours de la réunion de sécurité tenue ce jeudi par le président du conseil national de sécurité en commune Muha.

Au cours de cette réunion, l’un des chargés de la sécurité du lac Tanganyika a indiqué que la sécurité du lac est souvent perturbée durant la période de fermeture du lac. « Il y a une question qui a été soulevée concernant l’insécurité du lac durant la période de fermeture du lac. 15 personnes se sont réunies et ont fondé une association avec un certain nombre de commerçants. Elles vont pécher durant cette période, et si par exemple nous qui sommes parmi le comité de sécurité mixte les trouvons dans le lac, elles nous disent qu’elles utilisent des filets des policiers et des militaires. »

 

Ces pécheurs violent le règlement sans s’inquiéter alors que les autres attendent la fin de la période de fermeture. « Ils nous indiquent que si nous les touchons, nous pouvons avoir des problèmes. Nous vous demandons de faire un tour durant cette période de fermeture pour voir par vous-même ce qui se passe. Demandez-leur de vous fournir les documents de leur association. Nous, ils nous disent qu’ils sont intouchables. »

 

Sylvestre Marora, ancien député répondant à cette question des pécheurs, a regretté que ces pécheurs se cachent derrière ces agents de sécurité pour violer la loi. « Vous nous demandez de vous aider à rappeler à l’ordre cette association qui pèche durant la période de fermeture. Nous voulons vous expliquer d’abord qu’on a pris la décision de fermer le lac deux semaines alors qu’il fallait le fermer tout un mois, pour laisser grandir les poissons. Et vous voyez que depuis l’application de cette décision, on ne manque plus de poissons. Alors cette personne qui prend un filet avançant qu’il travaille pour un policier ou un militaire, est un menteur. »  

 

Cette réunion a été tenue dans les enceintes de la salle de la paroisse Kanyosha située en zone Kanyosha.

Lu 629 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 327 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha