Recherche

Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

Burundi : Les Nouvelles de chez Nous de ce 8 Avril 2019

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Politique :

-Les dirigeants des partis Cnl, Frodebu, Cndd et Ranac au sud du Burundi protestent contre ce qu’ils qualifient d’intolérance politique exacerbée qui sévit dans les provinces de Rumonge, Makamba et Bururi. Ils demandent à la communauté internationale de suivre de près la situation. (Source : Journal Iwacu)

 

-En commune Nyamurenza, province Ngozi, les Imbonerakure sont utilisés par les administratifs pour collecter des vivres soit disant pour les populations nécessiteuses de Kirundo mais destinés en réalité aux Imbonerakure qui font des rondes nocturnes. (Source : RPA)

 

-Le porte-parole du Gouvernement burundais a annoncé que son Gouvernement a validé le projet de réforme du Service national de renseignement pour l’adapter à la nouvelle Constitution du Burundi. Les activistes des droits de l’homme déclarent ne rien attendre de mieux de cette réforme. (Source : La VOA)

 

Droits de l’homme :

 

-Emmanuel Ndayishimiye, militant du parti Cnl est sans trace depuis le 7 avril 2019. Il avait été retrouvé vendredi dernier dans un état critique dans la rivière Ruvubu puis transféré dans une structure sanitaire. La police a suspendu ses soins pour l’incarcérer au cachot à Gitega d’où il a été enlevé. (Source : SOS Médias Burundi)

 

-Les parents des élèves de l’école fondamentale de Mwura en commune Vyanda, province Bururi saluent la décision de la ministre de l’éducation portant révocation de l’enseignant de cette école, Fidèle Niyonsenga qui a engrossé son élève. Eulalie Nibizi, experte en éducation demande que tous les cas y relatif soient punis. (Source : RPA)

 

-Un infirmier du centre de santé de Ruvumera en commune Nyanza-lac est incarcéré depuis 2 semaines sous prétexte qu’il aurait violé une fille de 18 ans. Sa famille parle que le mobile est son appartenance au parti Cnl. La réquisition à expert n’ayant révélé aucune trace de violence sexuelle. (Source : Radio Inzamba)

-Eric Ngendakumana, commerçant réfugié burundais du camp de Nduta en Tanzanie a été arrêté ce dimanche dans la matinée par les chargés de la sécurité dits ’’ Sungusungu’’ dans ce camp et conduit dans un endroit jusqu’ici inconnu. Sa famille plaide pour qu’il soit relaxé. (Source : RPA)

 

-Les réfugiés burundais du camp de Nduta interpellent le HCR de suivre de près les arrestations arbitraires suivis de disparitions forcées des leurs dans ce camp opérées par les autorités tanzaniennes. (Source : Radio Inzamba)

 

Sécurité :

 

-A moins de 2 semaines, 70 ménages ont été cambriolés par des malfaiteurs armés de gourdins et de machettes au chef-lieu de la commune Rugombo en province Cibitoke. La population appelle à la rescousse. (Source : SOS Médias Burundi)

 

-4 fusils de type kalachnikov et plusieurs autres objets militaires ont été retrouvés chez Joseph Nsabimana alias Ndombolo, ancien agent du SNR lors d’une fouille perquisition menée ce lundi, 08 Avril par la police à Buringa, commune Gihanga de la province Bubanza. (Source : RPA)

Education :

 

-Les enseignants des écoles fondamentales de la province de Kayanza déplorent le manque criant des craies scolaires dans les écoles. Une situation qui ramène à la réduction des heures d’enseignement et par conséquent sur le taux de réussite des élèves. (Source : Radio Inzamba)

Société :

 

-Les habitants de la commune Rumonge indiquent une pénurie d’eau potable depuis plus de 10 jours. Un malentendu entre les responsables de la Regideso et la police chargée de la protection civile serait à l’origine de cette situation. (Source : Radio Inzamba)

 

Monitoring des Médias par la RPA

Lu 367 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

22 juillet 2019

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 140 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha