Mkapa se lance pour la reprise du dialogue au Burundi

mars 21, 2016 0 2067
Rate this item
(0 votes)
L'ancien Président tanzanien Benjamin William Mkapa annonce qu'un dialogue entre protagonistes burundais va avoir lieu bientôt. Dans une conférence de presse animée lors de sa visite au Burundi, le facilitateur dans la crise burundaise fait savoir qu'il fera de son mieux pour que la crise qui secoue le Burundi n'affecte pas les pays de la Communauté d'Afrique de l'Est.
 
« Je vais aider le Président Museveni dans la facilitation et fournir beaucoup d'efforts au sein de la Communauté Est Africaine afin que le dialogue inter-burundais puisse continuer » a déclaré Mkapa à la presse, ajoutant quil avait rencontré le Président Museveni, le Président Kagame et le Président Nkurunziza dans le but de mieux connaître les évènements qui se sont passés ces 10 dernières années « pour que je sache comment ce dialogue est organisé et son objectif » explique le facilitateur Mkapa.
 
Dans les jours à venir, le facilitateur Mkapa promet la mise sur pieds dune commission qui va se pencher sur la crise en cours au Burundi : « On va relever l'origine de la crise, le pourquoi de la violence dans la communauté et de l'intolérance. Le Burundi, le Rwanda et la Tanzanie,...nous sommes des voisins et formons une famille, on doit cohabiter en paix et être solidaires. Je suis en train de réunir tous les éléments nécessaires pour que j'accomplisse les tâches qui m'ont été données » conclut l'ancien Président tanzanien Mkapa.
 
Le Président burundais s'est dit satisfait de la visite du facilitateur dans la crise burundaise. « L'ancien Président Mkapa a joué un rôle important dans les pourparlers de 2000, sa nomination pour appuyer la facilitation ougandaise était dans son esprit de mieux connaître le Burundi, là où nous sommes aujourd'hui, le niveau atteint pour ce qui est du dialogue intérieur » a déclaré Nkurunziza. 
 
Le Président Nkurunziza dit qu'il a aussi fait savoir au facilitateur « l'ingérence » du Rwanda dans la crise burundaise et que « le Burundi dispose des preuves » qui seront bientôt présentées à la communauté internationale.
 
L'ancien Président tanzanien Benjamin William Mkapa a été nommé le 2 mars 2016 comme facilitateur dans la crise burundaise par les Chefs des Etats de la communauté Est Africaine réunis en sommet en Tanzanie. Sa tâche est de favoriser la reprise du dialogue entre le pouvoir burundais et l'opposition.
 
Une crise profonde affecte le pays depuis avril 2015, date de l'annonce du Président Nkurunziza de vouloir briguer un 3ème mandat que lopposition, la société civile et la communauté internationale ont qualifiés dillégal. Depuis cette période, lONU recense plus de 450 morts, un chiffre qui pourrait être largement supérieur vu les nombreuses disparitions forcées, ainsi que plus de 250.000 réfugiés.
 

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.