Cibitoke : Les relations tendues entre burundais et rwandais vivant à la frontière de Ruhwa en commune Rugombo

septembre 05, 2016 0 1740
Rate this item
(0 votes)
Deux burundais exerçant le commerce frauduleux des aubergines ont été abattus la semaine dernière par des militaires rwandais dans la nuit du 30 au 31 Août dans la localité de Rubangira au Rwanda. Cette situation a créé des tensions et l’arrêt des relations entre Burundais et Rwandais vivant à la frontière de Ruhwa dans a province Cibitoke.  Les autorités rwandaises ont remis les corps des deux hommes vendredi à leurs homologues burundais. 
 
Depuis jeudi, toutes les activités commerciales  exercées au marché de Kigarama, commune Kigarama dans la région sud du Rwanda avaient été suspendues. Ce marché était aussi fréquenté par les burundais en provenance du secteur Rukana, commune Rugombo, province de Cibitoke. 
 
« Les burundais qui fréquentaient ledit marché craignent pour leur sécurité. Les rwandais craignent également des cas de représailles à l’issu de cette fusillade qui a emporté la vie des deux burundais », nous ont rapporté des burundais et des rwandais rencontrés à la frontière de Ruhwa jeudi.
 
Très tôt le jour de cet incident, quinze burundais exerçant le commerce frauduleux des aubergines entre les deux frontières ont été arrêtés par les militaires rwandais dans la localité de Rubangira, commune Kigarama, province Rusizi.
 
« Ces burundais venaient du secteur Rukana, commune Rugombo province de Cibitoke. Ils exportaient les sacs d’aubergines vers le Rwanda », nous ont précisé des sources sur place. Des témoins indiquent que deux personnes parmi eux ont rendu l’âme sur place après avoir essuyé des balles. «  Les autres se sont vite évadés », ont-ils indiqué.
 
La police à Cibitoke précise qu’après cet incident, huit personnes ont été appréhendées et mis aux cachots de la police à Cibitoke. 
 
Les autorités burundaises à Cibitoke ont déploré un « assassinat odieux »  avant de réclamer les corps des deux hommes abattus, corps qui ont été remises par les autorités rwandaises vendredi dernier.
 
De son côté, la population vivant à la frontière de Ruhwa clame pour la consolidation de la paix, de la sécurité et de tisser davantage de bonnes relations frontalières à Ruhwa, malgré cet incident qui a coûté la vie aux deux Burundais. 
 
L’administrateur de la commune Rugombo compte néanmoins rencontrer les autorités administratives  rwandaises de la localité dans le but d’étudier ce cas.
 
Cependant, cette autorité administrative appelle encore une fois la population de Cibitoke de respecter la mesure du gouvernement qui interdit la vente des produits alimentaires vers l’extérieur du pays.
 
 

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.