Recherche

Amakuru yo ku wa 15 Gitugutu 2019

Journal du 15 Octobre 2019

Burundi : Les Nouvelles de chez Nous de ce 9 Juillet 2019

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Politique :

-Le représentant des étudiants l’université a signé une note exigeant à chaque étudiant de l’université du Burundi du Burundi de payer une contribution de 1000 francs burundais pour les prochaines élections de 2020. C’est après que le président de la République ait annoncé la suspension de ces contributions forcées le 1er juillet 2019. (Source : Radio Inzamba)

 

-Gloriose Kamikazi, employée au service de recouvrement de la Mairie de Bujumbura est détenue au cachot du Service national de renseignements de Bujumbura depuis 5 jours. Elle est accusée d’avoir transmis des messages au téléphone dénigrant les femmes d’ethnie hutu. (Source : SOS Médias Burundi)

Médias :

 

-Dans son rapport annuel sur le fonctionnement des médias couvrant la période de juillet 2018 à celui de juin 2019, le CNC a mis en garde le groupe de Presse Iwacu. Le président du CNC l’accuse de propager des informations déséquilibrées et calomnieuses. (Source : Radio Inzamba)

 

Bonne Gouvernance :

 

-Grogne chez les médiateurs de santé au niveau national qui viennent de passer plus de 2 mois sans être rémunérés. C’est au moment où la Croix-Rouge avait promis que leurs rémunérations seront disponibles au mois de juin. (Source : RPA)

 

Justice :

 

-Aloys Baricako, président du parti RANAC est incarcéré à la prison centrale de Ngozi. Il est accusé par son associé de malversations des biens de leur école. (Source : Radio Inzamba)

 

Economie :

 

-Pénurie du carburant à Bujumbura et à Gitega. L’essence au marché noir coûte cher. La conséquence s’observe déjà sur le coût du transport. Le directeur général chargé du carburant au ministère de l’Energie et Mines reconnaît la pénurie. Il indique que le gouvernement étudie la question. Il promet une solution prochainement sans précision. (Source : Journal Iwacu)

 

Education :

 

-Grogne des enseignants de la commune Busoni en province de Kirundo contre une contribution de 1000 francs burundais par enseignant pour les élections de 2020. Une décision prise lors d’une réunion tenue par le responsable communal du Cndd-Fdd vendredi dernier. Ils demandent que cette mesure soit vite levée. (Source : RPA)

 

Monitoring des Médias par la RPA

Lu 283 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

16 octobre 2019

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 466 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha