Recherche

Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

Les enseignants seront recrutés par voie d’un concours

vendredi, 06 septembre 2019 14:59
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Treize ans après la promulgation de la loi portant statut général des fonctionnaires, le recrutement des enseignants va se faire désormais sur concours. Cette décision soulève des inquiétudes chez les enseignants. Ces derniers craignent que la commission nationale de recrutement risque de recourir au favoritisme et à la corruption.

Le journal « La voix des enseignants » révèle qu’un communiqué d’appel d’offre d’emploi chez les enseignants a été lancé en date du 29 août 2019. Ce communiqué a été lancé en se basant sur la promulgation de la loi n° 1/28 du 23 août 2006, portant statut général des fonctionnaires. Dans son alinéa 2, le recrutement des fonctionnaires se fait par voie de concours ou de test.

 

Au moment où les enseignants étaient habitués d’être embauchés sans passation de test ou concours, ils s’inquiètent pour la mise en application de cette loi. Dans les milieux des enseignants, ils craignent que l’obtention du travail ne soit influencée par le favoritisme et la corruption. Autre inquiétude de leur part, la commission nationale de recrutement est composée de 10 membres, mais un seulement, représente les syndicats.

 

Pour lever toute équivoque, le journal « La voie des enseignants », indique que les enseignants souhaitent que les résultats soient affichés. Ils plaident pour que les bénévoles soient privilégiés, car, certains viennent de passer 2, 3 ou plus d’années à enseigner sans qu’ils soient recrutés.

 

Selon toujours ce journal, les enseignants demandent que les enseignants redéployés soient remplacés par les nouvelles recrues pour qu’ils puissent retourner à leurs anciens lieux de prestation.

 

Du côté des syndicats, Emmanuel Mashandari, président du syndicat Conapes, apprécie que la loi portant statut général des fonctionnaires va être mise en application. Mais, ce syndicaliste indique que sa représentation syndicale n’est pas satisfaite car, la commission comprend un seul syndicaliste sur les 10 membres. Selon lui, le ministère en charge de la bonne gouvernance sous-estime le rôle des syndicats.

Lu 145 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 212 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha