Recherche

Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

Les déplacés du site Mwaro-Ngundu sous menaces des Imbonerakure

dimanche, 08 septembre 2019 18:12
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Peur panique au sein des déplacés du site Mwaro-Ngundu en commune Makebuko de la province Gitega. Ces déplacés subissent des actes de provocation et de menaces de la part des Imbonerakure du Cndd-Fdd. Ces Imbonerakure se sont introduits dans ce site dans la matinée de ce samedi pour attaquer les déplacés tandis que vendredi de la semaine dernière ces mêmes Imbonerakure auraient incendié les clôtures de quelques maisons de ce site.

Ces déplacés du site de Mwaro-Ngundu affirment qu’ils subissent des provocations des Imbonerakure depuis quelques jours. Au cours des démonstrations, ces Imbonerakure chantent qu’ils vont tuer ces déplacés sans secours. Pire encore, ces Imbonerakure ont incendié des clôtures de certaines maisons de ce site vers trois heures du matin de vendredi de la semaine dernière. Heureusement, aucun dégât humain ni matériel n’a été enregistré.

 

Un de ces déplacés raconte une attaque menée par ces Imbonerakure la matinée de ce samedi. « Ils ont incendié les clôtures de nos maisons vendredi de la semaine dernière vers deux heures trente minutes. L’incendie criminelle a été maîtrisée avant qu’elle n’atteigne nos maisons. Ils passent souvent ici dans le site durant les heures avancées de la nuit en proférant des injures et des menaces à l’endroit des déplacés. Nous avons constaté que ce sont les mêmes Imbonerakure qui ont incendié les clôtures de nos maisons. Nous avons décidé alors de faire des rondes nocturnes parce que nous ne sommes pas protégés. Ils sont revenus ce samedi vers cinq heures pour nous attaquer et nous nous sommes défendus. Ils nous ont menacés de nous brûler vifs ».

 

Pour le moment, c’est la peur panique au sein de ces déplacés qui craignent d’être attaqués du moment que ces actes des Imbonerakure se commettent au vu et au su des autorités administratives sans réactions. La peur est d’autant fondée que même le responsable du parti Cndd-Fdd au niveau communal viennent d’interdire à ces déplacés d’aller prendre un verre en dehors de ce site. «Nous avons peur de ce qui peut nous arriver d’un moment à l’autre.

 

Le président du parti Cndd-Fdd dans cette commune vient de prendre une décision interdisant à toute personne de l’ethnie tutsi de se rendre au bistrot dit Kwiraro à partir de 18 heures. Beaucoup de personnes ont été choquées par cette mesure notamment celles des partis de l’opposition. Nous avons peur pour notre sécurité », a révélé un déplacé.

Lu 163 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 262 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha