Recherche

Amakuru yo ku wa 14 Kigarama 2019

Journal du 14 Décembre 2019

Grognes des commerçants et danses des policiers sur la route Bujumbura-Bugarama

mercredi, 09 octobre 2019 20:08
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les policiers essaient de tirer profit de la décision du maire de la ville de dégager la route Bujumbura-Bugarama. Depuis l’annonce de cette décision, certains éléments de la police en profitent pour racketter les commerçants qui exercent les activités le long de cette route nationale numéro 1.

Les commerçants qui exercent leurs activités le long de la route nationale Bujumbura-Bugarama indiquent que les policiers leur exigent de l’argent pour qu’ils puissent vaquer normalement à leurs activités et en toute tranquillité. « Parfois les policiers viennent et commencent à nous menacer en nous disant de vider les lieux. Ils nous obligent de dégager nos marchandises. Et lorsqu’on leur donne une somme de 2000 ou de 5000 francs, ils partent et nous laissent tranquille. Ils peuvent revenir après une semaine et nous demandent encore de l’argent. » Témoigne un des commerçants.

 

Ces commerçants disent que ce comportement des policiers a commencé à se manifester depuis l’inauguration du nouveau palais présidentiel. De plus, cette attitude des policiers a pris de plus en plus de l’ampleur après l’annonce du maire de la ville de la nouvelle organisation du commerce sur cette artère.

Lu 283 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

15 décembre 2019

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 146 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha