Recherche

Amakuru yo ku wa 20 Munyonyo 2019

Journal du 20 Novembre 2019

Burundi : Les Nouvelles de chez Nous de ce 9 Octobre 2019

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Politique :

-Les journalistes qui se sont rendus coupables des fautes lors du référendum antérieur ne seront pas éligibles pour les prochaines élections. Le ministre de la communication l’annoncé lors d’une reunion qu’il a tenue avec les responsables des médias et les membres de la CENI pour planifier ensemble les activités de couverture des élections de 2020. (Source : SOS Médias Burundi)

Droits de l’homme :

 

-Des restes d’une personne qui seraient de longue date ont été découvert en zone Buterere, commune Ntahangwa en mairie de Bujumbura par un fabricant de brique. Les administratifs ont décidé de réserver le cas à la compétence du CVR. (Source : RPA)

Justice :

 

-Au cours de la séance sur l’affaire de l’assassinat du président Ndadaye tenue en itinérance par la Cour suprême à Gitega, les avocats de la défense des 5 hauts gradés ont signifié que leurs clients sont arbitrairement détenus pour plusieurs motifs dont l’incompétence à juger cette affaire mise devant la CVR, l’amnistie qu’ils ont bénéficié, les dispositions de la loi pénale de 1981 sous de l’empire de laquelle le crime a été commis. Le dossier a été mis en délibéré et sera prononcé ce vendredi. (Source : La VOA)

 

-Le tribunal de Muyinga a condamné ce mardi quatre jeunes Imbonerakure d’une prison a perpétuité pour l’assassinat d’un opposant en août dernier. (Source : RFI)

Bonne Gouvernance :

 

-Les commerçants du long de la RN1 dénoncent les policiers qui profitent de la mesure de les délocaliser pour leur soutirer de l’argent. (Source : RPA)

Economie :

 

-Au moment où l’Office des Nations-unies contre la drogue et le crime (UNODC) examine l’application par le Burundi de la convention des Nations-unies contre la corruption au niveau de la prévention et le recouvrement des avoirs mal acquis, l’Olucome indique que les actes de corruption s’intensifient de plus en plus au Burundi. (Source : Journal Iwacu)

 

-Au cours d’une conférence de presse tenue ce mercredi, le président de l’association des changeurs de monnaie du Burundi demande à la BRB de bien vouloir suspendre le nouveau règlement de change des devises. Faustin Ndikumana, analyste économiste burundais indique qu’il ne faut pas chercher ailleurs. C’est un problème lié au manque criant de devises dans le pays. (Source : Radio Inzamba)

Education :

 

-Les réfugiés burundais en Tanzanie lauréats de la classe de 9ème année ont perdu espoir de pouvoir continuer leurs études. 4 mois viennent de s’écouler en attente de passation de l’examen d’Etat tanzanien. (Source : RPA)

 

-La province de Kayanza a enregistré un record des cas d’abandon scolaire et de grossesses non désirées en milieu scolaire sur l’année scolaire 2018-2019 avec 15.922 cas au total dont 6772 filles. Parmi ces filles 191 cas sont des grossesses non désirées. (Source : SOS Médias Burundi)

 

Culture :

 

-Plusieurs participants à la 2ème exposition nationale des produits artisanaux de l’association des jeunes artistes, maquettistes et plasticiens du Burundi lancée ce lundi, ont estimé que le secteur artisanal est confronté à plusieurs défis dont l’écoulement de ses produits. (Source : Journal Iwacu)

Société :

 

-7 réfugiés burundais au camp de Nduta en Tanzanie se sont suicidés depuis le début de cette 2019. Les mauvaises conditions de vie des réfugiés seraient à l’origine de cette tragédie selon les chargés des malades mentaux dans ce camp. Ils signalent en plus que le nombre des malades mentaux ont sensiblement augmenté après l’annonce du rapatriement forcé. (Source : RPA)

Monitoring des Médias par la RPA

Lu 210 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 123 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha