Recherche

Amakuru yo ku wa 19 Munyonyo 2019

Journal du 19 Novembre 2019

Un membre du MSD exécuté devant sa résidence

jeudi, 07 novembre 2019 09:59
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Casimir Busa (La victime) Casimir Busa (La victime)

Un pasteur de l’église Agape et en même temps membre du parti MSD en commune Gahombo de la province Kayanza, a été tué la nuit du mardi 05 novembre. Les auteurs et le mobile de cet assassinat sont jusque-là inconnus.

La victime s’appelait Casimir Busa. Selon nos sources, elle a quitté la localité de Rukago située au chef-lieu de la commune Gahombo vers 20 heures. Et, arrivée devant son domicile, poursuivent les mêmes sources, elle est tombée sur des gens qui l’attendaient fermement. « Il s’est un tout petit peu garé devant le portail en attendant qu’on vienne lui ouvrir. Des gens sortis de nulle part lui ont alors tiré dessus avec un pistolet. Les bourreaux ont également poignardé Casimir au niveau des côtes. Cela s’est passé vers 21 heures. »

 

Selon les habitants de la place, ce meurtre n’aurait rien à voir avec le vol vu que sa moto a été abandonnée sur place.

 

L’administration et les forces de l’ordre se sont rendues sur les lieux du crime et ont promis de faire des enquêtes pour traduire en justice les auteurs de cet assassinat.

 

De son côté, le parti MSD se dit consterné par l’assassinat de leur membre, un phénomène qui, malheureusement, ne cesse d’endeuiller les familles des autres membres de l’opposition.

 

Pour Epitace Nshimirimana, porte-parole de ce parti, cela est un signe qui montre que les élections de 2020 ne sont pas possibles dans de telles conditions d’intolérance politique. « La communauté internationale devrait se rendre compte que ces massacres de citoyens innocents sont un signe qui montre que le processus électoral en cours n’est qu’une mascarade et que l’urgence serait de dialoguer pour trouver une solution durable qui mènerait vers un Burundi paisible. »

 

Epitace Nshimirimana regrette de voir que des gens continuent à être assassinés par un gouvernement qui était sensé les protéger. Il en a également profité pour appeler la population burundaise à se lever comme un seul homme pour résister contre cette tyrannie.

Lu 204 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 160 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha