Recherche

Amakuru yo ku wa 19 Munyonyo 2019

Journal du 19 Novembre 2019

Burundi : Les Nouvelles de chez Nous de ce 7 Novembre 2019

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Politique :

-Les habitants de la colline Rurenzwa, zone Gasibe, commune Matanna, membres des partis d’opposition dénoncent des traitements inhumains qu’ils subissent de la part des Imbonerakure au vu et au su des administratifs et des forces de l’ordre. (Source : RPA)

 

-Le parti Cnl via son secrétaire général du parti Cnl a dénoncé dans une conférence de presse animée ce jeudi le plan d’élimination du président de ce parti et de certains de ses membres. Il atteste avoir des informations portant notamment sur des piratages des insignes de ce parti pour des montages visant à inculper certains membres aux fins de les emprisonner. (Source : Radio Inzamba)

 

-Pendant que le secrétaire général du parti Cnl tire une sonnette d’alarme contre l’intolérance politique dont est victime les membres de son parti et les permanences détruites à travers tout le pays, le président de la CENI banalisant cette situation dit que personne n’a intérêt de démolir l’une ou l’autre permanence d’un parti politique. (Source : La VOA)

 

Sécurité :

 

-Le corps de Jean Majimbiri a été découvert attaché sur un avocatier ce jeudi sur la colline Gomba, zone Mukenke, commune Bwambarangwe, province Kirundo. Un conflit foncier entre la victime et son père serait à l’origine de cet assassinat. (Source : RPA)

 

Médias :

 

-Réagissant à la déclaration du président du CNC en rapport avec l’emprisonnement des 4 journalistes du groupe de presse Iwacu où il dit ignorer les motifs de leur incarcération, les différents professionnels des médias burundais en exil s’indignent du comportement affiché par cet organe de presse :

 

*Innocent Muhozi, directeur de Télé Renaissance et président de l’observatoire de la presse burundaise dénonce une position irresponsable de la part de cette autorité chargée de garantir les droits des professionnels des médias. (Source : RPA)

 

*Le président de l’Union burundaise des journalistes, Alexandre Niyungeko quant à lui dit que même un enfant ne pouvait pas faire une telle déclaration face à une telle violation flagrante du droit d’exercer son métier. (Source Radio inzamba)

 

Justice :

 

-Jacqueline Ntakarutimana, vice-présidente de la commission provinciale indépendante à Bururi arrêtée lundi dernier dans une affaire de meurtre a été libérée par la police, faute de preuves à sa charge. Les membres du Cnl saluent la décision de la police et espèrent qu’elle va regagner sa fonction. (Source : SOS Médias Burundi)

 

Education :

 

-La fondation Bene Burundi et Radio Peace FM ont procédé ce 7 novembre 2019 une campagne de collecte des fonds en faveur de 20 étudiants parmi les réfugiés burundais souhaitant reprendre ou entreprendre les études universitaires au cours de l’année académique 2020. (Source : SOS Médias Burundi)

 

Monitoring des Médias par la RPA

Lu 213 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 115 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha