Recherche

Amakuru yo ku wa 07 Kigarama 2019

Journal du 07 Décembre 2019

Le favoritisme et la corruption font rage sur la colline Mirama

lundi, 02 décembre 2019 21:36
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Bureau communal de Gitega Bureau communal de Gitega

Le chef de colline Mirama de la commune et province Gitega est accusé de favoritisme et de corruption. Ses gouvernés indiquent que pour avoir un service quelconque dans cette localité, il faut être membre du parti Cndd-Fdd ou bien lui donner des pots-de-vin.

Ce chef de colline accusé de corruption et de favoritisme sur la colline Mirama s’appelle Nicodème Nahimana. Il lui est reproché d’avoir exigé la moitié du montant de dédommagement à ceux qui avaient perdu les chèvres et les porcs suite à une maladie qui a décimé le petit bétail début 2018 en province Gitega. Cet habitant témoigne. « Ses excès se sont manifestées quand il a sommé à tout le monde de ramener l’argent reçu pour le partager en deux parts égales avec ce chef de colline. Certains lui ont donné 40 mille d’autres 30 mille. Mais, il y en a aussi qui n’ont rien donné. Ceux-là ont acheté d’autres chèvres ».

 

De plus, il exige des pots-de-vin à toute personne qui vient lui demander service. « Pour ceux qui ont des problèmes à lui soumettre, ils doivent lui acheter à boire. Et s’il y a des bienfaiteurs qui sont là pour la construction des maisons aux pauvres par exemple ou faire un don de tôles, tu ne peux pas en faire partie, si tu n’es pas connu. », a ajouté un habitant de la localité.

 

Ces habitants de la colline Mirama demandent aux autorités communales de Gitega de suivre de près les abus de cet administratif pour le redresser.

Lu 135 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 91 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha