Recherche

Amakuru yo ku wa 24 Nzero 2020

Journal du 24 Janvier 2020

Deux militaires sont emprisonnés pour un accrochage avec les Imbonerakure

mardi, 07 janvier 2020 22:05
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Accrochages ce lundi entre 2 militaires et un groupe d’Imbonerakure en zone Buringa de la commune Gihanga province Bubanza. Ces militaires venaient d’attraper l’un des Imbonerakure en possession des faux palmiers et les autres Imbonerakure sont venus pour intervenir. 

C’était vers 17 heures de ce lundi lorsqu’un Imbonerakure du nom de Jean-Claude Hakizimana surnommé Nuni rentrait de la réserve naturelle de Rukoko accompagnés de ces 2 travailleurs qui portaient les faux palmiers. Deux militaires parmi ceux qui gardent la réserve naturelle de Rukoko l’ont arrêté mais il a refusé. Cet habitant de Buringa témoigne. « Ces militaires en patrouille ont vu cet Imbonerakure en possession des tas des faux palmiers. Ils l’ont arrêté et a refusé de s’exécuter tout comme ses travailleurs qui portaient ces faux palmiers. Puis, ces militaires les ont exigé de les mettre par terre. Cet Imbonerakure a commencé à frapper ces militaires. Ces derniers lui ont sérieusement tabassé, deux de ces dents ont été touchées. »

 

Cet imbonerakure a, par après, appelé ses camarades qui sont venus munis de gourdins et de machettes. « Les Imbonerakure ont pris des gourdins et ils ont frappé ces militaires. Ces Imbonerakure ont emmené leur ami au centre de santé Amie de Buringa car il était blessé. Les autres Imbonerakure ont encerclé le centre de santé voulant tuer ces militaires. Par après, le commandant de la localité est venu accompagnés des autres militaires prêts à tirer. Puis, ces Imbonerakure ont pris le large. », ajoute notre source.

 

Certains habitants de Buringa ont été étonnés puisque ces 2 militaires ont été incarcérés sous l’ordre de leur commandant alors qu’il y a une mesure interdisant la coupe des arbres dans cette réserve naturelle. « Les Imbonerakure se sont révoltés contre le commandant et il a emmené ces deux militaires. Ils ont été incarcérés à la brigade de Gihanga. Pour le moment, on essaie d’influencer cet Imbonerakure du nom de Jean-Claude Hakizimana alias Nuni d’aller charger ces militaires. Nous voyons que c’est une façon de soutenir ces Imbonerakure. », précise notre source. 

 

La rédaction a essayé de contacter, Léopold Ndayisaba administrateur de la commune Gihanga, mais il n’a pas décroché son téléphone.

 

Lu 331 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2020 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

26 janvier 2020

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 286 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha