Recherche

Amakuru yo ku wa 30 Ntwarante 2020

Journal du 30 Mars 2020

Burundi : Les Nouvelles de chez Nous des 8 et 9 Février 2020

Évaluer cet élément
(2 Votes)

Sécurité :

-Célestin Ndabashinze, a été tué par balle par des inconnus à son domicile sis en zone Magara, commune Bugarama, province Rumonge sur soupçon de sorcellerie. (Source : SOS Médias Burundi)

 

Politique :

 

-Justine Nkurunziza, présidente de l’association Cosome dit que la décision de l’EAC d’envoyer des observateurs au Burundi pour les prochaines élections montre encore une fois que les chefs de L’EAC ont totalement échoué dans la médiation de la crise burundaise qu’ils avaient pourtant tenté de résoudre.  (Source : la VOA) 

 

-La CENI a organisé comme promis ce 7 février une rencontre d’informations sur le code électoral avec les responsables des partis politiques et indépendants à Bujumbura. Le nombre de documents qualifié d’insupportable était au centre des débats. (Source : Journal Iwacu)

 

-Elie Ntihagowumwe, conseiller du président NKurunziza a présenté sa lettre de démission après 2 mois seulement de sa nomination le 28 janvier dernier. Il regrette d’avoir été humilié jusqu'à être battu au SNR. Selon l’activiste des droits humains, Pacifique Nininahazwe, cette démission d’un conseiller de Nkurunziza est un autre exemple parlant d’un régime tortionnaire et que personne n’est épargnée. (Source : RPA)

Santé :

-Les étudiants burundais qui fuient la maladie de coronavirus en Chine demandent au ministère de la santé publique de préparer un endroit spécial pour leur accueil pour être diagnostiqués de cette maladie. (Source : RPA)   

 

Justice :

 

-Florent Iragarukira, procureur de la République à Gitega a été arrêté sur ordre du ministre de la justice depuis ce 7 février et se trouve incarcérer à la prison centrale de Mpimba. Il est accusé d’avoir remplacé le moteur du véhicule de service avec un autre moteur usé. (Source : SOS Médias Burundi)

 

Economie :

 

-Le gouverneur de la BRB a sorti une mesure portant retrait d’agrément pour tous les bureaux de change. La BRB estime que la nouvelle décision sur le taux de change n’a pas été respectée. L’expert indépendant en economie Faustin Ndikumana dit que cette mesure de retrait d’agrément fait reculer le pays d’au moins 30 ans dans ce secteur et va enfoncer le pays dans la crise de manque de devises. (Source : Radio Inzamba)

 

Monitoring des Médias par la RPA

Lu 183 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2020 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 319 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha