Recherche

Amakuru yo ku wa 29 Ntwarante 2020

Journal du 29 Mars 2020

Les enseignants déclenchent ce mercredi une grève au camp de Nduta

mardi, 10 mars 2020 20:59
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Après une journée de grève des élèves de l’école Espoir du camp Nduta, les enseignants prestant sur différents établissements scolaires dudit camp comptent grever à leur tour à partir de ce mercredi. La réunion tenue ce lundi pour résoudre le problème à l’origine du mouvement de grève de ces élèves a été sans effet.

Cette réunion a commencé le matin de ce mardi et rassemblait les inspecteurs de l’enseignement et les enseignants du camp de Nduta. Les enseignants qui ont participé à cette réunion indiquent qu’ils n’ont pas du tout été satisfaits car les agents de l’organisation IRC ne mettent pas en application leurs promesses. Cet enseignant prestant sur l’une des écoles du camp de Nduta explique. « Depuis l’arrivée de l’IRC, rien n’a été mis en application. Ils nous ont dit que les cahiers pour les élèves ainsi  les livres pour les élèves et les enseignants sont disponibles. Ils nous ont promis des cartables pour les enseignants. Les autres associations donnent normalement des vestes imperméables et des bottes car c’est très difficile pendant la saison des pluies »

 

Les informations recueillies au sein du camp de Nduta révèlent que ces problèmes ont surgi parce que les agents de IRC travaillaient pour l’association Caritas qui distribuait ces aides. Ces enseignants craignent que ces aides prévues pour les enseignants et les élèves aient été détournées par les agents de IRC. Ce qui a fait que ces enseignants décident d’arrêter les cours dès ce mercredi. « Après le départ de Caritas, ses agents ont demandé à ce qu’ils travaillent pour l’IRC. Ils n’ont jamais changé. Avec Caritas, ils essayaient de nous faire parvenir ces aides en nous payant nos salaires. Il arrivait des fois ou nous passions un mois sans être rémunérés. Mais maintenant, c’est le pire. Nous trouvons que les revendications des élèves sont fondées », révèle un enseignant.    

 

Cette réunion a été organisée après un mouvement de grève des élèves de l’école secondaire Espoir qui avait débuté ce lundi. La rédaction a contacté le manager de Caritas du nom de David Rubamba, ainsi que Azuah, le manager d’IRC qui s’occupe de l’enseignement au sein de ce camp, mais sans succès.

Lu 314 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2020 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 151 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha