Recherche

Amakuru yo ku wa 29 Ntwarante 2020

Journal du 29 Mars 2020

A la découverte des présumés assassins de Methuselah Nahishakiye

mercredi, 18 mars 2020 17:31
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Feu Methuselah Nahishakiye Feu Methuselah Nahishakiye

Certains noms des présumés auteurs de l’assassinat du responsable du parti CNL sur la colline et zone Migera en commune Kabezi de la province Bujumbura sont déjà connus. Au moment où les membres de la famille de la victime demandent des enquêtes urgentes, d’autres militants du parti CNL continuent à être arrêtés dans cette même zone.

Les noms des présumés auteurs de l’assassinat du responsable du parti CNL de la colline et zone Migera de la commune Kabezi la nuit de ce lundi qui ont déjà filtré sont celui d’Emmanuel surnommé Juda qui habite en bas des bureaux de la commune Kabezi, celui du nommé Mpawe qui réside en bas de la station-service King Star de Kanyosha au quartier Gisyo et qui serait d’ailleurs parmi les planificateurs du même assassinat de Methuselah Nahishakiye.

 

D’autres présumés auteurs de ce crime sont originaires de la même colline de Migera à savoir le surnommé Migurumiko, le prénommé Augustin qui fut le responsable des Imbonerakure en commune Kabezi, le surnommé Kabwa, vendeur de viande de porc et qui habite en commune Kabezi ainsi que Dieudonné Rukundo.

 

Un parmi les Imbonerakure qui a participé aux réunions visant à éliminer et/ou emprisonner les militants du parti CNL des communes de la province Bujumbura mais qui n’a pas apprécié ce plan parle également d’un cadre de la mutuelle de la fonction publique issu du parti FNL qui serait parmi les commanditaires de ce crime. Cet Imbonerakure dit qu’il s’est retiré du plan de peur d’être poursuivi. « Le prénommé Berchmans est un Imbonerakure qui travaille à la mutuelle. Il est toujours en possession d’un motorola et un pistolet dans son véhicule. Il a intégré le parti Cndd-Fdd entre 2008 et 2009 en provenance du FNL et a eu pour mission d’anéantir le parti FNL en province Bujumbura. En tout cas, les familles de ceux qui sont en train d’être tués ne resteront pas les bras croisés. Fin des fins, nous en serons responsables ».

 

La famille et les voisins de Methuselah Nahishakiye demandent qu’il y ait des enquêtes urgentes liées à cet assassinat. Entretemps, l’effectif des militants du parti CNL arrêtés en zone Migera s’élève aujourd’hui à 10. Parmi les victimes figure Paul Sinzotuma, responsable de ce parti en cette même zone de Migera et arrêté la mi-journée de ce mardi.

 

La rédaction a encore une fois essayé de joindre Espérance Habonimana, administrateur de la commune Kabezi, mais elle a raccroché à plusieurs reprises sans répondre.          

Lu 243 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2020 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 157 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha