Recherche

Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

Un réfugié burundais du camp de Nduta attaqué par des gens en tenue militaire

lundi, 22 avril 2019 21:28
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Des personnes armées et en tenues semblables à celles de l’armée burundaise ont attaqué un ménage d’un burundais réfugié au camp de Nduta en Tanzanie la nuit du 20 au 21 Avril 2019. Ils ont passé à tabac le chef de ménage et ont également pris l’argent qu’il avait.

Le ménage qui a été attaqué est celui d’un certain Madona de la zone III.  Après que ce réfugié leur ait donné tout l’argent qu’il avait sur lui, ces malfaiteurs l’ont sérieusement tabassé. « Ces gens ont toqué à la porte de Madona et lui ont intimé l’ordre d’ouvrir. Ce dernier a refusé parce qu’il avait vu qu’ils étaient armés. Mais il a fini par céder. Ils lui ont alors bandé les yeux avant de le tabasser. Pour sauver sa peau, il leur a proposé de leur donner 2.5 millions de shillings. Ces malfaiteurs sont alors partis en tirant en l’air pour dissuader quiconque voudrait se lancer à leur poursuite. »

 

Nos sources au camp de Nduta indiquent que les militaires sont arrivés tardivement pour les secourir. « Malgré les coups de feu, les militaires tanzaniens sont intervenus plus de deux heures après le forfait. »

 

Ces réfugiés burundais du camp de Nduta demandent que des positions militaires soient installées à l’intérieur du camp. Ils réclament aussi la délocalisation de ce camp afin d’être installé loin de la frontière burundo-tanzanienne, conformément à la convention de Genève en matière de protection des réfugiés.

Lu 262 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

23 juillet 2019

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 216 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha