Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Un rapatrié introuvable après son arrestation par des hommes en tenues policières

Un rapatrié introuvable après son arrestation par des hommes en tenues policières

Deux personnes ont été enlevées  la nuit de ce  18 Septembre  dans la  zone Kamenge  de  la mairie de Bujumbura. Embarquées dans un véhicule par un groupe  d’hommes  dont certains étaient en tenues  policières,  elles restent introuvables. Les témoins indiquent que les deux personnes  ont  été  sérieusement tabassées avant d’être embarquées  dans un véhicule.

 

Plus de 24h après leur arrestation, les deux personnes  ne sont pas toujours localisables. Les deux sont tous des hommes. L’un  nommé Bosco Muhimbare était rentré du Rwanda vendredi dernier 15 Septembre, pays où il s’était exilé il y a 5 ans.

La soirée de ce lundi 18 septembre,  Bosco Muhimbare   surnommé Bebeto  était avec son beau-frère nommé Bosco Butangaro et sa sœur, épouse de Butangaro dans  un cabaret situé  à la 4è avenue près de la zone Kamenge (nord de la capitale Bujumbura).Vers 20 heures  de ce lundi raconte une source qui était au même endroit,  le  trio  a réalisé des mouvements  suspects d’une personne qui visiblement avait suivi depuis longtemps Bosco Muhimbare. Cette personne est partie après avoir repéré  le trio pour revenir un peu après  avec un groupe de personnes dont certaines étaient en uniformes policières.

 ‘’Alors que Bosco Muhimbare  venait juste de prendre place, il a réalisé qu’il y avait quelqu’un qui le suivait. Un homme. D’ailleurs les mouvements de cet homme les ont inquiétés. L’homme est reparti mais pour revenir près de 10 minutes après. Cette fois-ci, il était à bord d’un véhicule à vitres teintées accompagné  de deux  hommes en uniformes policières et  d’autres  en civil.’’ Nous a confiés une source sur place.

Ces hommes se sont  jetés  violement sur trio et ont commencé à les tabasser avant de les embarquer  dans leur véhicule.

‘’Le groupe a  commencé à les tabasser, les a poussés  brutalement  dans le  véhicule et le chauffeur a démarré’’, poursuit la source  qui a précisé que la sœur de Bosco Bebeto a été dépouillée de son téléphone  avant d’être libérée.

Les familles ont essayé de les chercher la journée de ce 19 Septembre mais n’ont pas pu les localiser et leurs portables restent éteints depuis leur arrestation. Ces familles sont donc inquiétées et craignent pour la sécurité des leurs.

Nous n’avons pas pu recueillir la réaction du porte-parole du  ministère de la sécurité.

 

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 251 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech