Les réfugiés burundais sommés à retourner au bercail, de gré ou de forcé, par Kigoma

La Tanzanie donne une année aux burundais réfugiés sur son sol pour quitter le pays. Décidé en commun accord avec le gouvernement Ndayishimiye, ce projet a été dévoilé par le chef du département en charge des questions des réfugiés au ministère tanzanien de l’intérieur.

Dans son plan de rapatriement des réfugiés burundais, la Tanzanie prévoit que ces derniers devront obligatoirement rentrer dans leur pays natal d’ici fin 2021. Sudi Mwakibasi, responsable chargé des questions des réfugiés l’a annoncé ce mercredi 02 décembre en ces termes : ‘’ Dans l’objectif que nous nous sommes fixés pour le rapatriement des réfugiés, aucun réfugié burundais ne sera encore sur le sol tanzanien à la fin de l’année 2021.  Le gouvernement burundais veut à tout prix que  tous les burundais réfugiés en Tanzanie rentrent. Même le chef de l’Etat tanzanien John Pombe Magufuri, a insisté que ce projet soit mis en exécution.’’

En échos aux propos des présidents burundais et tanzanien, Sudi Mwakibasi, a indiqué que le réfugié burundais n’a pas de place en Tanzanie vu que même la communauté internationale a entamé le processus de levée des sanctions contre l’Etat burundais.

Pour rappel, la Tanzanie héberge plus de 199 mille réfugiés burundais.