Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Abandon de travail au Savonor par manque de moyens de déplacement.

Douze employés parmi le personnel de l’entreprise Savonor ont déjà abandonné leur travail suite au manque de moyens de déplacement. La mesure du ministère de l’intérieur limitant les motos et vélos de franchir certains endroits de la mairie de Bujumbura et le manque du carburant sont à l’origine de cet abandon du travail par ces employés.

Ces employés ont décidé d’abandonner leur travail par manque de moyens de déplacement. Jusqu’à présent, ils sont au nombre de 12 employés en provenance des différents coins du pays. Selon les sources de la RPA, la mesure du ministre de l’intérieur interdisant les motos et les vélos de franchir certains endroits de la mairie de Bujumbura est à l’origine de ces abandons. Une mesure qui a fortement impacté les employés de Savonor qui utilisaient ces moyens de transport pour arriver à leur travail. Pire encore, le manque remarquable du carburant dans le pays n’a fait que rendre la vie de plus en plus difficile pour ces employés. L’un de ces travailleurs témoigne. « Beaucoup ont déjà abandonné  leur travail et ils sont au nombre de 12 actuellement. Avant, ils utilisaient des vélos, des  motos et des tuk tuk pour se présenter au travail. Mais pour le moment,  c’est très difficile d’arriver  au travail pour eux. Ils viennent des différents coins du pays. Certains viennent de Gihanga, d’autres de Kanyosha et ailleurs. Aujourd’hui avec le manque du carburant, tu peux passer plus d’une heure à attendre le bus. Ce qui cause souvent des retards. En plus,  leur employeur ne peut tolérer ces retards. C’est pourquoi ils ont abandonné  leur travail ».     

De plus, ces employés indiquent que leur salaire était insuffisant alors qu’ils ont beaucoup de charges familiales. « D’abord il y a un problème lié à un salaire insuffisant.  Ensuite,  c’est avec le même salaire qu’ils paient leurs moyens  de déplacement, qu’ils assurent la survie de leurs familles  et qu’ils utilisent pour payer le loyer. Au bout du compte,  ils ne gagnent rien. Raison pour laquelle ils ont abandonné  leur boulot », a révélé notre source chez Savonor.

Les informations en provenance de l’entreprise Savonor indiquent qu’il n’y a pas de véhicule prévu pour déplacer cette catégorie d’employés de bas niveau. La rédaction de la RPA n’a pas pu joindre la direction du Savonor pour plus de détails par rapport à ce problème.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 158 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech