Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Flambée du prix de l’huile de palme.

Depuis un certain temps, le prix de l’huile de palme ne cesse de grimper. Les habitants  de  la province Rumonge indiquent que cette hausse est consécutive à une faible production des palmiers.

Le prix de l’huile de palme a commencé à grimper depuis le mois d’Avril. Le prix du litre est passé de 2100 francs burundais à 2500Fbu francs.   Selon les informations en provenance  de la province Rumonge, les habitants  de cette province s’inquiètent de la montée vertigineuse du prix de l’huile de palme.

En une période de deux mois seulement, le prix du litre de l’huile de palme en province Rumonge est passé de 2500 francs à 3500. Un fût de 250 litres de l’huile de palme qui s’achetait à 610 000 francs burundais  en 2017 coûte aujourd’hui 750000 francs burundais.

Cet habitant indique que la faible production est à l’origine de cette hausse des prix. « La production n’est pas suffisante. Les palmiers que nous avons plantés en 2007 ne sont pas de bonne qualité. Et par manque d’engrais,  ils n’ont pas donné une bonne production contrairement à ceux qui ont été planté en 1984.  L’Etat d’alors nous donnait de l’engrais et c’est pourquoi la production était sans équivoque et les palmiers se présentaient  très bien. Mais actuellement, pas de production suffisante et les palmiers ne sont pas beaux à voir. De plus, les noix de palme sont petites et on en fabrique beaucoup de choses ».

Au regard de l’allure de la montée  du prix , les habitants de Rumonge indiquent que dans un mois le prix d’un fût de 250 litres de l’huile de palme s’achètera à 800000 francs burundais.

Ils demandent à l’Etat de les soutenir en leur donnant de l’engrais pour pouvoir  augmenter la production

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 233 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech