Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Dans l’impossibilité de travailler, les enseignants de Rutana interpellent le gouvernement de leur fournir les manuels scolaires

Il y a grognes chez certains enseignants prestant dans la direction provinciale de l’éducation de Rutana, suite au manque de manuels scolaires. Après trois semaines de la rentrée scolaire 2022-2023, ces éducateurs indiquent qu’ils ne voient pas comment ils pourront travailler  sans avoir  le kit nécessaire.

 «Nous les enseignants de la province de Rutana, nous voyons que le gouvernement et le ministère de l’éducation veulent  nous exiger l’impossible. Il ne peut y avoir de résultats au moment où il n’y a pas de kit nécessaire pour les enseignants », se lamentent les enseignants de l’école fondamentale prestant dans la direction provinciale de Rutana.

Ces enseignants, constitués par ceux qui ont suivi une formation de recyclage pour s’adapter aux réformes de l’enseignement, déplorent le fait que cette formation n’a pas été suivie par la distribution des manuels scolaires y relatifs. Celui–ci de la troisième année parle des difficultés  éprouvées  une fois  en classe : « Nous avons fait une formation liée au changement des méthodes d’enseignement mais, malheureusement, nous n’avons pas eu de livres à utiliser. Par exemple, pour la leçon de Kirundi en 3ème année fondamentale,  de même que pour  le français, l’élève  devrait disposer  d’un livre pour apprendre mieux à lire. Nous préférons prendre le livret  que  nous avons  utilisé au cours de cette formation, nous faisons la lecture et les élèves écoutent mais l’apprenant  n’aura pas l’occasion de faire sa propre lecture ».        

Ces enseignants se demandent  comment  ils pourront  travailler  et enfin  aboutir aux bons  résultats tel que  recommandé par le gouvernement, sans avoir le kit  nécessaire. « Ils disent qu’ils veulent qu’il y ait une amélioration dans l’enseignement. Si tu arrives en retard au service le directeur de l’école  te menace en disant qu’il va transmettre le rapport au directeur communal  de l’éducation alors que réellement on se présente pour rien. Nous évoquons chaque fois cette question au cours des réunions tenues par les chefs d’établissements, les directeurs communaux et le directeur provincial de l’éducation, mais nous voyons qu’ils ne font rien. Comment est-ce que le gouvernement veut qu’il y ait de bons résultats des élèves alors que les enseignants  n’ont pas de matériels, cela n’est pas possible », s’indignent-ils.

La rédaction de la RPA n’a pas pu joindre Siméon Ngenzebuhoro, directeur provincial de l’éducation à Rutana, pour recueillir sa réaction.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 451 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech