Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

A Murwi, un commerçant est dans le viseur des autorités communales pour récupérer son commerce.

Les habitants de la commune Murwi en province Cibitoke dénoncent la persécution dont est victime un des grossistes des produits de la BRARUDI de cette commune.  Des autorités  locales sont citées comme étant des auteurs de cette persécution. Ces dernières  voudraient récupérer sa place dans le commerce des produits Brarudi.

Les habitants de la commune Mugwi indiquent que seuls deux grossistes ont le droit d’acheter les produits Brarudi  au  stock provincial pour  approvisionner les   détaillants   dans cette commune.  Selon notre source dans cette commune, un commérant prénommé Eric vient de passer trois semaines sans être approvisionné. Et pour cause, l’administrateur de Mugwi  s’y est opposé  l’accusant de ne pas  acheminer les boissons reçues jusqu’ à destination.  « Eric amène des boissons depuis le Méga- SSD jusque au SSD de Mugwi. Le commerçant surnommé Kibos a  aussi le droit de s’approvisionner auprès du Méga- SSD mais n’a pas de SSD. Il vend les produits dans sa propre maison. L’administrateur a exigé à    Eric de payer une amende de 1 million en disant que toutes les boissons  tirées   du Méga- SSD  n’arrivent pas  à destination. Malheureusement, il vend au   prix officiel tout ce qu’il emmène», déplore un habitant de Murwi.

Ces habitants affirment que Eric est victime d’une injustice et se trouve dans le collimateur du commissaire de police, de  l’administrateur de Mugwi et du commerçant appelé Kibos  qui chercheraient à s’accaparer  de son  commerce de boissons. « Nous, habitants de la commune Mugwi, trouvons  que c’est de l’injustice car toutes les boissons qu’il distribue les vend au prix officiel. Nous voyons que c’est un arrangement entre l’administrateur et le commerçant  Kibos pour discréditer Eric car il est insensé de taxer une amande à une personne qui vend au prix officiel et laisser libre celui qui vend au prix de son choix. Cela signifie que Kibos veut gagner du terrain pour distribuer ces produits aux prix de son propre choix », révèle cet habitant.

La rédaction de la RPA a essayé de joindre Melchiade NZOKIZWANAYO, administrateur de la commune Murwi, sans y parvenir.

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 103 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech