Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Arrestation de plus de dix employés d’Afritextile par la police

Le matin de ce jeudi, la police a procédé à l’arrestation de plus de dix employés  de l’entreprise Afritextile parmi les employés qui observaient un mouvement de grève. A leur deuxième jour d’arrêt d’activités, la police a d’abord dispersés les employés avant de procéder aux arrestations. Ces employés s’étaient présentés à l’entreprise dans l’espoir de rencontrer le patron d’Afritextile.

Pour ce deuxième jour du mouvement de grève, les employés de l’entreprise Afritextile s’étaient  présentés à  l’entreprise afin de  solliciter la rencontre avec le patron, Taruk Bachir. A leur arrivée, ils ont été intimés l’ordre de reprendre les activités après avoir signé  des engagements. Chose qu’ils ont refusé de faire. « C’est un ordre que le DG a donné.  Signer quelques  engagements pour reprendre le travail. Mais personne n’a  voulu signer sur ce document. Après le DG a appelé la police pour nous disperser. Il a indiqué que celui qui veut travailler pouvait  entrer et que celui qui ne le voulait pas de rentrer », a indiqué un des employés.

Ils ont refusé de signer ces nouveaux engagements  exigeant d’abord la résolution  des problèmes à l’origine du mouvement d’arrêt des activités.  La situation n’a pas bien évolué à cette entreprise Afritextile. La police dirigée par le commissaire de la police en commune Ntahangwa a dispersé les grévistes et  a arrêté plus d’une dizaine d’entre eux, comme le souligne notre source. « La police a commencé à nous disperser pour que nous quittions le lieu. La police a même arrêté quelques-uns parmi nous. Ils les ont embarqués dans leurs véhicules. C’est dommage car les choses commencent à s’empirer ».

Plus de 10 employés ont été arrêtés et ont été tabassés selon toujours notre source. Leur lieu de détention est jusqu’à maintenant inconnu.

Dans l’interview qu’il a accordée à  nos confrères de la radio Culture, Gilbert NZEYIMANA directeur  de l’Afritextile a  fait savoir qu’il connait  et comprend les doléances de ses employés et a promis de  trouver une solution.

Jusqu’à présent, notre rédaction n’a pas encore pu joindre  Taruk Bachir, le patron de l’entreprise Afritextile.

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 146 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech