Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

La représentation des déplacés du site de Gikomero imposée par les administratifs

Les déplacés du site de Gikomero contre les nouveaux responsables de ce site. Des responsables qu’ils affirment qu’ils leur ont été imposés par le chef de zone de Gikomero situé en commune Rango. Ils craignent donc que ces nouveaux responsables collaborent avec les autorités pour les persécuter.

Ces nouveaux responsables des déplacés du site de Gikomero ont été élus en date du 28 octobre dernier. Les sources de la RPA dans le dit site révèlent que beaucoup d’irrégularités ont émaillé ces élections, des élections qui ont porté à la tête les nommés Emmanuel Kayanda et un certain Rénovat comme nouveaux responsables de ce site.

’ Seules 200 personnes sur les plus de 2000 que compte ce site étaient présentes. La préparation et la supervision des élections ont été opérées par le chef de zone, un acte inédit depuis la création de notre site. Le chef de zone a dit aux individus présents ce jour-là que les directives ont été données par la commune qui l’avait mandatée pour veiller à ce que les nommés kayanda et Rénovat soient élus. Au fait, c’était comme une nomination. Auparavant, chaque habitant qui le souhaitait pouvait se faire élire et chacun était libre de son choix. Mais aujourd’hui, ils nous ont imposé les deux personnes.’’ S’indigne un des habitants du site de Gikomero.

Les élections de ces représentants inquiètent beaucoup les déplacés du site de Gikomero. Ils craignent le pire si jamais les élections d’autres représentants se déroulent également dans de telles circonstances. ‘’Nos inquiétudes se fondent sur cette imposition de nos propres représentants. Les élections des chefs de quartiers n’ont pas encore eu lieu et nous craignons que le même scénario se reproduise. Nous craignons également que le gouvernement ne passe par ces pseudo-représentants pour nous forcer à retourner sur nos collines d’origine.’’ Poursuit notre source à Gikomero.

Le site de Gikomero fait partie des 3 sites de déplacés qui se trouvent en commune de Rango. Il a été créé après la crise de 1993.

A ce propos, la rédaction de la RPA n’a pas pu joindre Deus Babahokubwayo, administrateur de la commune Rango.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 310 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech