Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Les agents de santé affectés dans le secteur de la lutte contre la Covid-19 crient au détournement de leurs primes par le ministère de tutelle

Grogne du personnel de santé chargé du dépistage de la Covid-19. La disparité du montant de la prime donnée serait à l’origine de ces mécontentements. Ces employés demandent au ministère de la santé publique de leur fournir des éclaircissements relatifs à ces inégalités, surtout que ces per-diem n’émanent pas de ce ministère.

La rémunération des employés du ministère de la santé qui sont chargés du dépistage de la Covid-19 proviennent des organisations comme l’OMS, l’OIM, l’IMC, le HCR et l’UNICEF.

Quand c’était le tour de l’IMC, l’OMS, et l’OIM, ces employés ont reçu la même somme d’argent par tête et par jour. Ce qui n’a pas été le cas avec le HCR, selon cet employé du ministère de la santé publique. « Nous voudrions savoir si les organisations qui financent ces activités ne travaillent pas de la même façon. Avec le financement de l’OIM et OMS nous avons eu le même salaire, mais quand il s’agit du HCR, le ministère de la santé nous a divisé. Comment le gouvernement peut diviser les employés alors qu’ils font le même travail. Cela n’a pas plu même aux médecins. Que le ministère nous montre ou se trouve cet argent. »

Ces employés indiquent aussi qu’au moment de la réception de leur rémunération, ils trouvent sur les listes des noms des personnes qui n’ont jamais été présents sur le terrain. « En plus quand il est temps de nous donner nos rémunérations, sur les listes de ceux qui ont participé à la campagne de dépistage, nous voyons d’autres personnes que nous ne connaissons pas du tout. Ces gens n’ont même pas été sur le terrain avec nous, mais ils viennent réclamer de l’argent. »

Auparavant, les organisations qui financent ces activités se présentaient eux-mêmes sur le terrain pour superviser l’octroi des rémunérations. Mais cela n’a pas été le cas pour le HCR. Ces rémunérations ont été déposées sur le compte du ministère de la santé selon nos sources. La rédaction de la RPA a contacté en vain le Docteur Antoine Sindayigaya, l’un de ceux qui sont  chargés des  salaires de ces employés au ministère de la santé. Quant au porte-parole du ministère de la santé publique, le Docteur Jean-Bosco Girukwishaka, son téléphone sonnait sans que personne ne décroche.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 136 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech