Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Contributions électorales : Qui du Chef de l’Etat ou du parti au pouvoir réglemente ?

Contributions électorales : Qui du Chef de l’Etat  ou  du parti au pouvoir réglemente ?

 Il y a cinq jours, la campagne d’éducation civique et électorale a débuté officiellement à Gitega, la capitale politique du Burundi. Dans son discours, le président de la République a dit que le pays couvrira lui-même les besoins électoraux et qu’il n’y a aucun souci d’argent. La contribution sera faite par volonté, a déclaré le chef de l’Etat, ce qui n’est pas le cas sur la colline Kinyami de la province Ngozi.  L’ordre de contribuer aux élections a été déjà donné par le responsable du parti au pouvoir.

« Il n’y a  aucun doute que les élections prévues l’année prochaine vont très bien se dérouler. Nous avons un reliquat issu des élections de 2020, c’est pour cela que  nous ne nous inquiétons pas du tout car nous savons  très bien que nous ne manquerons pas d’argent. » A déclaré le président Evariste Ndayishimiye  le 12 avril à Gitega, lors du lancement officiel de la campagne d’éducation civique et électorale.

Le chef de l’Etat  a donc précisé  que  la contribution ne sera que volontaire. « C’est dans cette optique que j’aimerais vous informer que cette fois-ci, il n’y aura pas de contrainte. Contribuera celui qui le voudra. Aucune retenue sur salaire ne sera faite à moins que le concerné en fait la demande. »

Sur la colline Kinyami, les ordres diffèrent

Samedi  13 avril, le chef de la colline Kinyami, Nestor Ndikumana,  et le responsable du parti au pouvoir sur la même colline ont signifié  aux habitants de la localité que la contribution aux prochaines élections est obligatoire. « Toute personne en âge de voter  doit donner  deux cents francs burundais. Et celui ou celle qui va refuser de contribuer  ne bénéficiera d’aucun service donné par la commune. »

Ce message a été donné dans une réunion animée après la séance des  travaux communautaires sur cette colline de la ville de Ngozi. Les informations en provenance de la colline Kinyami  font savoir  que le chef de cette colline et le responsable du parti CNDD-FDD sur la même colline ont été envoyés par les responsables du parti CNDD-FDD au niveau provincial. Et d’après les mêmes informations,  la même contribution serait exigée sur  toutes les collines de la ville de Ngozi.

Nous n’avons pas  pu joindre les responsables du parti au pouvoir dans cette province du nord du pays ni  l’administration provinciale.

 

……………………….

Photo : Le président Evariste Ndayishimiye lors du lancement officiel de la campagne d’éducation civique et électorale

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 231 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech