Recherche

Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

Burundi : Les Nouvelles de chez Nous de ce 11 Juillet 2019

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Politique :

-Evariste Ngayimpenda, acteur politique burundais fait savoir que le Burundi n’est pas le seul pays à avoir été colonisé. Il ajoute qu’il y en a même qui ont eu leur indépendance après le Burundi mais qui essaient de s’en sortir. Il s’exprimait lors de la 4ème conférence du Réseau des chercheurs sur le Burundi tenue à Nairobi, du 2 au 4 juillet 2019. Cela au moment où Gitega rejette le tort de ses problèmes aux colons. (Source : Journal Iwacu)

Sécurité :

 

-6 personnes qui ne sont pas du parti Cndd-fdd de la commune Nyarusange en province de Gitega ont été arrêtées par des Imbonerakure et des policiers vers 19 heures de ce mercredi pour n’avoir pas respecté le couvre-feu. (Source : Radio Inzamba)

Economie :

 

-La pénurie du carburant dans les provinces de Gitega et Rumonge dure une semaine. Aucune station-service ne dispose de carburant. Les activités sont paralysées. Conséquences, les prix de ticket de transport montent. (Source : SOS Médias Burundi)

Justice :

 

-Les parents de Jean-Claude Ndayishimiye et Richard Bizimana de la colline Karemba, commune Itaba en province de Gitega, victimes d’une amputation des mains sont toujours dans le désarroi. Les auteurs de cette tragédie avaient pourtant été condamnés le 27 novembre 2017 dans un procès de flagrance par le Tribunal de grande instance de Gitega mais n’ont rien payé jusqu'à présent comme dédommagements. (Source : Journal Iwacu)

Bonne Gouvernance :

 

-Certains burundais de différentes localités du pays grognent contre les prestations de la CNTB qui a divisé les populations au lieu de les réconcilier ; estiment-ils. Les résidents et les rapatriés se regardent en chien de faïence dans beaucoup de coins du pays. A Rumonge, actuellement on reproche cette commission sa démarche dictatoriale. En mairie de Bujumbura, les gens sont dans la désolation totale. (Source : RPA)

 

-A l’occasion de la journée africaine de la lutte contre la corruption, Gabriel Rufyiri, président de l’Olucome regrette que cette date arrive au moment où ce fléau monte en flèche au Burundi. (Source : Radio Inzamba)

Santé :

 

-113 nouveaux cas de cholera ont été enregistrés en l’espace d’un mois dans la ville de Bujumbura et dans la province de Cibitoke. L’insalubrité et le manque d’eau potable en sont les principales causes. (Source : La VOA)

Société :

 

-Les citoyens maintenus en détention à l’hôpital de Karusi par manque des frais d’hospitalisation lancent un cri d’alarme à toute âme charitable de leur venir en aide. (Source : RPA)

 

-Le rapport du HCR sur le rapatriement des réfugiés burundais indique que 60% des rapatriés ont besoin d’une aide d’urgence. Ce projet de rapatriement qui a commencé au mois de Septembre 2017 montre que sur plus de 71 mille déjà rapatriés, certains n’ont pas d’hébergement tandis d’autres n’ont plus de terre à cultiver. (Source : La VOA)

 

-Ce 11 juillet 2019, 25 ans après la création de la journée mondiale de la population, le Représentant Résident du FNUAP au Burundi a affirmé qu’il y a eu des pas franchis mais que malheureusement des résistances s’observent dans la réduction des naissances. (Source : RTNB)

 

Monitoring des Médias par la RPA

Lu 115 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 251 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha