Recherche

Amakuru yo ku wa 24 Nzero 2020

Journal du 24 Janvier 2020

Burundi : Les Nouvelles de chez Nous de ce 31 Juillet 2019

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Politique :

-Les burundais vivant en Australie ont manifesté comme prévu ce mercredi 31 juillet devant le parlement de Queensland où la 1ère Dame Denise Nkurunziza sera accueillie ce samedi. C’est dans le but de montrer aux parlementaires australiens les crimes commis au Burundi et s’opposer à cette visite. (Source : RPA)

 

-La permanence du parti Cnl de la zone Gatete en province de Rumonge a été incendiée par des inconnus dans la nuit de ce mardi à mercredi. Le gouverneur de la province très déçu et le commissaire de police se sont rendus sur place pour faire le constat. En moins d’une semaine plus de 4 permanences ont été soit détruites ou souillées à l’aide d’excréments humains et plusieurs militants battus ou arrêtés dans la province de Rumonge. (Source : SOS Médias Burundi)

 

-Les autorités administratives et policières doivent mener des enquêtes minutieuses pour punir les coupables d’infractions liées à l’intolérance politique, une recommandation faite par le 1er vice-président de la République. (Source : Radio Isanganiro)

Sécurité :

 

-Une personne a été tabassée à mort par un Imbonerakure en zone et commune Muhanga, province Kayanza la nuit de mardi à mercredi. Le malfaiteur est déjà entre les mains de la police pour un procès en flagrance. (Source : Radio Inzamba)

Droits de l’homme :

 

-A l’occasion de la journée mondiale dédiée contre le trafic des humains célébrée le 30 juillet de chaque année, les organisations qui luttent contre le trafic humain indiquent que ce fléau prend de l’ampleur au Burundi avec plus de 200 cas par an. Elles demandent à la justice de mener des actions pour décourager ce phénomène. (Source : SOS Médias Burundi)

 

-La journée internationale dédiée à la femme africaine célébrée le 31 juillet de chaque année arrive au moment où la femme burundaise refugiée au camp de Nduta en Tanzanie fait face à un calvaire sans nom. Le viol, leurs maris et leurs enfants tués, torturés ou enlevés sans oublier l’extrême pauvreté dans laquelle elle est obligée de vivre. (Source : RPA)

Justice :

 

-Le directeur du lycée communal de Murungurira en commune Ntega de la province de Kirundo a été arrêté et emprisonné l’après-midi de ce mercredi. Il est poursuivi pour viol et harcèlement sur ses élèves. C’est après que les enseignants de cette école avaient adressé une correspondance demandant des enquêtes sur les cas de viol et de tricherie à l’endroit de leur directeur. (Source : Radio Inzamba)

Médias :

 

-L’association burundaise des radiodiffuseurs, ABR espère que l’octroi de la carte de presse servira à résoudre la rétention de l’information par les administratifs. L’ABR se dit être confiant qu’avec cette carte de presse, les tracasseries et les incompréhensions entre les administratifs et les collecteurs de l’information vont finir. (Source : Journal Iwacu)

Société :

 

-Grogne des habitants de la mairie de Bujumbura suite à un manque criant du charbon de bois depuis plus de 2 mois. Les camions qui transportent ce charbon ne sont pas approvisionnés en mazout. Les prix de ce produit ont sensiblement montés. Les taxes exorbitantes et à plusieurs niveaux empirent la situation. (Source : RPA)

Santé :

 

-La clinique Saint Joseph de Giheta est débordée par le nombre de patients atteints du paludisme avec 40 à 50 cas par jour. Tout ce qui peut y avoir comme salle d’hospitalisation dans cette structure de santé privée est mis à la disposition pour l’accueil des nouveaux patients y compris la maternité et la pharmacie. (Source : Journal Iwacu)

 

Monitoring des Médias par la RPA

Lu 377 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2020 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

26 janvier 2020

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 223 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha