La rotation des soldats Burundais de l'AMISOM semble suspendue

octobre 22, 2016 0 2261
Rate this item
(0 votes)
Le gouvernement burundais exige de l’Union Africaine le respect des conventions signées entre eux. Depuis un certain temps, le contingent burundais présent sur le sol somalien n’a pas été remplacé. L’Union Africaine aurait préféré suspendre les rotations suite aux sanctions européennes sur le Burundi, accusé de graves violations des droits de l’homme.
 
La cause réelle de la non-alternance des militaires burundais en Somalie n’est pas bien connue. Mais la réalité est que l’UA a reporté la venue de 3 nouveaux bataillons fraîchement débarqués du Burundi, alors qu’ils avaient été appelés en remplacement de ceux qui étaient déjà sur place. 
 
L’Union européenne, qui finance la quasi-totalité des salaires des troupes présentes en Somalie pour une mission de maintien de la paix, a décidé de ne plus faire transiter les salaires des militaires burundais par les caisses de la banque centrale du Burundi. 
 
Le mémorandum d’entente entre le Burundi et l’Union Africaine stipule que le gouvernement burundais fournit des hommes et du matériel de combat, et à son tour l’Union Africaine ferait passer les salaires des soldats et la location du matériel par Bujumbura. Ce processus entrainait de grands retards dans le paiement des militaires burundais déployés en Somalie. 
 
Le porte-parole de l’armée burundaise affirme cependant le contraire : « les militaires burundais sont payés régulièrement. Seulement, ils n’ont pas encore eu leurs primes qu’ils reçoivent de l’Union Africaine. Ce n’est donc pas les soldats burundais qui sont concernés, c’est tout contingent servant dans l’Amisom.» 
 
Des sources en Somalie précisent que l’Union Européenne a débloqué pour la dernière fois les salaires des militaires burundais en Mars 2016.  
 
A la question de savoir s’il y aura rotation ou pas pour les militaires burundais, Gaspard Baratuza, porte-parole de l’armée nuance sa réponse : « Si le mandat du contingent prend fin, il y aura rotation. La question est plutôt s’il y aura d’autres soldats qui seront envoyés. Mais là aussi, rien ne l’affirme parce que l’Union Africaine a juste annoncé le report de la rotation. »   

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.