Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Burundi : Les Nouvelles de chez Nous des 9 et 10 Mai 2020

Sécurité :

-Explosion d’une grenade qui a été lancée par des personnes non encore identifiées dans un bistrot à Kamenge en Mairie de Bujumbura, selon les témoins, 2 personnes auraient perdu la vie. (Source : Radio Isanganiro)

-Plus de 12 réfugiés burundais du camp de Nduta en Tanzanie et 4 policiers tanzaniens ont été blessés lors des affrontements avec des policiers tanzaniens qui voulaient piller leurs boutiques le soir de ce vendredi sous le couvert de faire appliquer certaines mesures contre le Covid-19. Les réfugiés ont pu résister par des jets de pierre malgré des gaz lacrymogènes et des tirs à balle réelle quand ils sont revenus charger leurs marchandises dans un camion de type Fuso. Au moins 30 réfugiés sont déjà arrêtés. (Source : La VOA)

Politique :

-Lors de sa campagne de ce samedi au stade ‘’Uhuru de Ruyigi’’, le candidat à la présidentielle de l’Uprona, Gaston Sindimwo, 1er vice-président de la République a demandé à la CENI de respecter une composition inclusive des responsables des bureaux de vote pour arriver à des élections crédibles et transparentes. (Source : Journal Iwacu)

-Au moins 10 militants du parti Cnl dont le représentant régional, Gorgon Miburo ont été arrêtés l’après-midi de ce samedi par des Imbonerakure associés avec la police en commune Kiremba, province Ngozi sous prétexte de détenir la drogue. Une manière plutôt d’exclure les concurrents du Cnl aux prochaines élections selon les responsables de ce parti. (Source : SOS Médias Burundi)

-2 morts, 2 disparus et plus de 200 militants emprisonnés est le bilan macabre dressé par le porte-parole du parti Cnl depuis le début de la campagne électorale lors d’une conférence de presse tenue ce vendredi 8 mai. Des bavures commises sous l’œil complice des autorités administratives, judiciaires et des forces de l’ordre. (Source :  Journal Iwacu)

-La coalition des partis politiques Kira-Burundi via son porte-parole a condamné le silence de la CENI face aux violations du code électoral lors d’une conférence de presse de ce 8 mai. Pointant du doigt les montants colossaux débloqués, soit 2.500.000.000 francs burundais pour la confection des cartes d’électeur alors que la carte utilisée pou le référendum en 2018 suffisait pour celles de mai 2020, les irrégularités observées dans l’octroi de cette nouvelle carte ; Aloys Baricako conclut que cela n’aurait d’autre objectif que la manipulation du fichier électoral. (Source : Radio Inzamba)  

Santé :

-Lors d’une réunion tenue le 8 mars dernier par vidéo conférence, les ministres de la santé, du transport et du commerce des Etats membres de l’EAC ont demandé aux différents gouvernements de rehausser la production locale des produits médicaux dont les masques faciaux, des désinfectants et des produits alimentaires transformés pour combattre le Covid-19. (Source : RPA)

Monitoring des Médias par la RPA

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 430 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech