Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Burundi : Les Nouvelles de chez Nous du 10 Juin 2020

Politique :

-La synergie des médias (Radio Inzamba, RPA et Télé Renaissance) est revenue sur la mort inopinée du président Nkurunziza, ce qui a caractérisé ses 15 ans de pouvoir et la transition qui va amener Evariste Ndayishimiye nouvellement élu à prendre le pouvoir le 20 Août prochain.

*Le président Nkurunziza a senti un malaise pendant qu’il assistait à un match de volley-ball au stade de Ngozi ce samedi. Il a été directement conduit à l’hôpital du Cinquantenaire de Karusi au centre du pays. 3 jours après, soit mardi un communiqué annonçant sa mort par arrêt cardiaque tombe de Gitega. D’autres sources indiquent plutôt qu’il est victime du covid-19 car ayant été mis sous assistance cardio-respiratoire.

*Le bilan de son pouvoir est très controversé. D’aucuns parlent d’un bilan largement négatif. Des experts tant nationaux qu’internationaux confirment que l’économie burundaise est à genoux. Une monnaie dévaluée. Le taux du dollar américain est passé de 1000 francs burundais en 2005 au plus du double aujourd’hui. Sans parler du manque criant de devises. Le haricot, denrée alimentaire de base, est passé de 450 francs burundais à plus du double également. Au niveau sécuritaire, le pays a été toujours en deuil durant son règne. Des milieux de burundais tués par des forces de sécurité et des Imbonerakure, plus de 300 mille burundais exilés fuyant les atrocités du régime. Naissance des groupes armés pour essayer de combattre le régime, en vain. Des radios privées brûlées et des journalistes tués, d’autres emprisonnés. Des disparitions forcées pour ne citer que cela. La coopération internationale bafouée aboutissant à des sanctions contre ce pouvoir.

*Certaines organisations des droits de l’homme regrettent une mort qui intervient avant qu’il ne soit traduit devant la justice internationale. C’est le cas du président de l’APRODH, de Human right Watch et bien d’autres. Des commentaires également controversés tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays. Certains saluent la disparition d’un grand criminel tandis que d’autres parlent d’une grande figure qui aurait marqué la vie des burundais.  

*Concernant la transition, l’article 121 de la Constitution de 2005 et celle de 2015 prévoit qu’en cas de vacance de poste présidentiel, c’est le président de l’Assemblée nationale qui en assure l’intérim. Me Janvier Bigirimana dit que les 2 vice-présidents introduisent collégialement la demande à la Cour constitutionnelle en faisant état de vacance de poste.

*Me Armel Niyongere, président de la coalition burundaise pour la CPI dit que la mort du président Nkurunziza ne va rien entraver sur le processus en cours sur les crimes commis et traduits devant la CPI. Il réaffirme sa détermination de poursuivre les crimes et leurs auteurs jusqu’au bout.

Santé :

-L’épouse de feu président Nkurunziza est rentrée sur Bujumbura ce mardi soir vers 21 heures après 2 semaines d’hospitalisation dans une structure sanitaire kenyane à Nairobi. La cause n’a pas été révélée officiellement jusqu’ici. Néanmoins plusieurs sources parlent qu’elle avait attrapé le covid-19. (Source : BBC)  

Monitoring des Médias par la RPA

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 180 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech