Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Bubanza : Un militant du CNL enlevé sur la colline Kagwema

Bubanza : Un militant du CNL enlevé sur  la colline Kagwema

David Bamporiki est le nom du  militant du parti CNL enlevé  la nuit de ce 21 février à Kagwema, zone et commune Gihanga de la province Bubanza. Des témoins  sur place indiquent  qu’il a été embarqué par des gens en tenue policière et civile qui  étaient à bord d’une camionnette  double cabine.

David Bamporiki passait sa soirée au centre de négoce de la colline Kagwema, un lieu qu’il aimait fréquenter selon les informations recueillies sur place. Il était avec un groupe de personnes dont le responsable des imbonerakure en commue Gihanga nommé Olivier Nahimana. Des hommes en tenues policière et civile sont alors arrivés à cet endroit vers 21heures, ils étaient à bord d’un Hilux selon des témoins oculaires.  « Ces individus en tenues policière et civile  se sont rués  sur David. Il a tenté de résister  mais sans succès et ils l’ont jeté dans ce véhicule. » Décrit notre source qui précise que  ceux qui étaient avec lui se sont  tous levés  pour le secourir, mais « le responsable des imbonerakure qui étaient avec eux s’est rangé du côté des bourreaux de David  et les ont menacé de tirer sur eux. »

 Le véhicule en question a pris la Route Nationale 5  (Route Bujumbura-Cibitoke), vers une destination jusque-là inconnue, ajoute la même source.

Les habitants de Gihanga indiquent que l’opération  d’enlèvement de David Bamporiki aurait été planifiée par Olivier Nahimana, le  chef des imbonerakure (jeunesse du parti au pouvoir) dans la même commune de Gihanga qui l’accusait de collaborer  avec des rebelles, des opposants et des Radios qui ne sont plus reconnues au Burundi. Néanmoins, des sources de la localité avancent plutôt  des mobiles politiques. « Tout ça c’est par qu’il l’a refusé  d’intégrer le parti au pouvoir et n’était plus en bon terme avec Olivier depuis longtemps. »  

Nous n’avons pas pu recueillir la réaction de l’administrateur de Gihanga, Léopold Ndayisaba  

David Bamporiki est alors  le 3ème membre du parti dirigé par Agathon Rwasa  enlevé en moins d’un mois dans la commune Gihanga. Le premier est  le responsable de la jeunesse de ce parti CNL sur la colline Buringa, Georges Nimbona surnommé Manyene. Il a été enlevé  la nuit du 28 janvier dernier et le second est nommé  Désiré Bizimana   arrêté le jeudi 8 du mois en cours. Les deux  restent jusqu’à ce jour introuvables.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 432 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech