Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Des étudiants imbonerakure sèment la terreur au campus Zege.

Un étudiant du campus universitaire de Zege dans la province Gitega a été sévèrement battu mercredi dernier par d’autres étudiants en provenance de Bujumbura et qui étaient venus participer dans les élections de leurs représentants. Les étudiants de Zege demandent que ce comportement de ces étudiants soit vite arrêté car c’est incompréhensible qu’un groupe des imbonerakure peut perturber leur sécurité alors qu’ils n’étudient pas dans le dit campus.

C’était la nuit de mercredi dernier lorsqu’un étudiant du campus Zege dans la Province Gitega a été battu par les étudiant Imbonerakure du campus Mutanga de l’Université du Burundi. Selon les étudiants de Zege, ces Imbonerakure du campus Mutanga étaient venus dans les élections des représentants généraux des autres étudiants.

Une fois à Zege, ces Imbonerakure du campus Mutanga se sont livrés à une patrouille dans les enceintes du campus de Zege. Durant la patrouille, un étudiant de Zege a été battu après lui avoir demandé des questions qu’il n’a pas pu répondre selon les attentes de ses bourreaux comme le témoigne cet étudiant. « C’était le jour des élections des représentants des étudiants. Ce jour-  là, les Imbonerakure en provenance de Bujumbura à l’université du Burundi étaient aussi présents. Ces imbonerakure se sont par après  permis  à faire des patrouilles nocturnes. Ensuite,  ils ont rencontré un étudiant nommé Blaise qui profitait du wifi dans les enceintes de l’université et ont commencé à lui poser des questions concernant l’hymne du parti CNDD- FDD. Comme cet étudiant n’a pas pu répondre à leur questions,  ils l’ont battu jusqu’au niveau des pieds ».        

Les étudiants de Zege font savoir que ces imbonerakure en provenance du campus Mutanga ont par la suite continué jusqu’au dortoir de ces étudiants et ont continué de perturber la sécurité. « Cet étudiant a été torturé jusqu’à lui demander où il dort. Il les y a emmenés  accompagné par un autre étudiant de Zege nommé Dieudonné et ce dernier a ouvert la porte avec son pied. Une fois à l’intérieur,  ils ont commencé  à allumer les torches dans le home des étudiants. Quand l’un des étudiant qui dormait les a interdit d’allumer ces torches qui les empêchaient de dormir, ils l’ont accusé de menacer les représentants et ils l’ont fait sortir pour lui tabasser à l’extérieur », a- t- il poursuivi.   

Actuellement, les étudiants de Zege dans la province Gitega indiquent qu’ils sont choqués suite à cette insécurité causée par les imbonerakure venant d’ailleurs. « Maintenant,  nous sommes très choqués  de  la façon dont cet étudiant a été battu. En plus, c’est la première fois qu’une telle situation se présente ici à Zege où un étudiant est torturé à mort par  des imbonerakure. Nous ne comprenons pas encore une fois comment les imbonerakure de Bujumbura peuvent venir perturber la sécurité dans un campus où ils n’étudient pas et ne savent même pas son fonctionnement », s’insurge- t- il.

Les sources de la RPA au sein du campus de Zege dans la province Gitega indiquent aucun autre étudiant de ce campus ne faisait partie de ce groupe qui a perturbé la sécurité excepté l’un des Imbonerakure de ce campus nommé Ciza Dieudonné. Les étudiants de Zege demandent qu’il soit puni conformément à la loi.

A ce propos,  la rédaction de la RPA n’a pas pu joindre l’administration du campus Zege.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 321 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech