Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Prison de Mpimba: Deux détenus gravement malades mais sans accès aux soins de santé

Prison de Mpimba: Deux  détenus gravement malades mais sans accès aux soins de santé

Deux  détenus de la prison centrale  de Mpimba  sont gravement malades mais n’ont pas encore l’autorisation d’être transférés  à l’extérieur de la prison. Les infirmiers  de la prison auraient déclaré qu’ils ne sont pas à mesure de traiter ces deux prisonniers,  le directeur de la prison constituerait  l’obstacle à leur transfert.

Le 1er   des deux détenus  de la prison centrale de Mpimba gravement malades est nommé  Etienne  Nzeyimana. Il est originaire de la zone Kibezi en commune Mugamba de la province  Bururi. Poursuivi pour assassinat, il doit faire 20ans de prison. Des sources à  l’intérieur de la prison de Mpimba indiquent qu’il ne peut faire ni petit ni grand besoin. Il aurait  l’occlusion intestinale. Etienne Nzeyimana  souffrirait aussi de l’insuffisance rénale, selon nos sources  qui alertent  que ce détenu a besoin  d’une intervention chirurgicale.

Le second  détenu gravement malade   est  nommé Lambert Nduwarugira. Il a été arrêté par le parquet de la commune Mukaza en mairie de Bujumbura et il a été  condamné à 5 ans de prison. Lui, il ne peut plus  contrôler ses besoins. Petit et grand besoins,  il les fait tous  là où il est allongé. Selon nos sources  dans la prison de Mpimba, le personnel soignant de  la prison de Mpimba auraient souhaité  que les deux soient transférés dans  des  hôpitaux  à  l’extérieur de la maison de détention  mais le  directeur de cette maison  aurait refusé   leur transfert.

Le sénat intervient en faveur des prisonniers

Des  cas de prisonniers qui meurent  en prisons pour avoir manqué des soins   appropriés  ne cessent de s’accroitre. Dans la nuit du 18 de ce mois de janvier dans la prison de Bururi, un homme d’une cinquantaine d’année est mort  suite à la négligence des responsables de cette maison carcérale. Il  venait de faire une semaine alité dans la  même prison

Le 24 de  ce mois de janvier lors de  la séance des questions orales au Sénat,  certains sénateurs  n’ont pas caché leurs indignations quant à la violation du droit d’accès aux soins de santé pour certains prisonniers. ‘’Normalement nous ne pouvons pas ignorer que chaque personne a le droit de se faire soigner, qu’il soit prisonnier, fautif ou pas. Se faire soigner est un droit de tout être humain’’ a déclaré la sénatrice Benoite Nizigiyimana, membre de la commission permanente  ayant en charge les questions juridiques.  ‘’Malheureusement c’est dommage et choquant de constater qu’il y a encore des procureurs qui refusent aux prisonniers la permission d’aller se faire soigner. Les motifs de ces refus ne sont pas encore connus jusqu’ici, et c’est pour cela qu’il y a des détenus qui meurent dans les prisons. Il faut qu’il y ait un règlement qui favorise l’accès aux soins des santés des prisonniers’’,  avait-elle ajouté.

Nous n’avons pas pu avoir la réaction du directeur de la prison centrale de Mpimba, Serge Nibigira.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 251 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech