Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Cibitoke : L’administrateur de Mabayi sous les verrous depuis deux jours

Cibitoke : L’administrateur de Mabayi sous les verrous depuis deux jours

Ce jeudi 10 Août 2023, l’administrateur de la commune de Mabayi a été arrêté  par des agents qui seraient de  la police de la protection des institutions API.  Deux autres administratifs  de cette  commune de la province Cibitoke (nord-ouest du Burundi) ont été aussi appréhendés le même jour.

 

Les  habitants de cette commune Mabayi  indiquent  que Nicodème Ndahabonyimana, leur administrateur,  était attendu  ce jeudi dans la réunion d’échanges sur le maintien ou la suppression des quotas ethniques dans certains postes, tenue à Mabayi. Cette réunion qui a vu  la participation des  habitants  des communes de Buganda, Mabayi et Mugina était dirigée par le gouverneur de la province  Cibitoke Carême Bizoza accompagné  par le deuxième vice-président du sénat,  Fabrice Nkurunziza.

‘’Au cours de cette activité, la chaise de l’administrateur de Mabayi  a été retirée. Il a été  ensuite conduit par  un véhicule  de l’API. Il était menotté, à bord d’un véhicule de l’API qui aurait pris la direction de Bujumbura. Il serait accusé de collaborer avec des rebelles rwandais, les  interahamwe.’’A  témoigné  un des participants  à ces échanges.

Nos sources dans cette commune de Mabayi  parlent également de l’arrestation du chef de la zone Mabayi nommé  Mazahari  ainsi que du chef de la colline Gitukura, prénommé Zacharie.       Les 3 autorités administratives   seraient, selon ces sources, détenues  dans les cachots du Service National des Renseignements en mairie de Bujumbura.

Ces arrestations suivent l’assassinat du responsable des imbonerakure dans cette même commune Mabayi. Isidore Niyongabo, a été fusillé la nuit de 9 Août 2023 par des gens non encore identifiés mais soupçonnés par les habitants de Mabayi d’être des rebelles rwandais, les interahamwe.

Un assassinat commis moins d’une semaine après  des affrontements survenus entre l’armée burundaise, FDNB et des rebelles rwandophones  qui ont des positions dans la forêt de  la Kibira.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 172 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech