Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Bujumbura vit au rythme des coupures répétitives de courant.

Certains habitants de la Mairie de Bujumbura se plaignent des coupures électriques répétitives. Ceux qui exercent des métiers nécessitant de l’électricité enregistrent des pertes.

Dans différentes localités de la Mairie de Bujumbura, les habitants semblent s’habituer à ne pas garder l’électricité durant 24 heures d'affilée. Que ça soit au nord, au sud ou au centre de la ville, les habitants indiquent que des coupures électriques sont fréquentes. La journée les coupures sont répétitives tandis que la nuit ces coupures s’observent à partir de 23 heures. C'est à 6 heures du matin que l'électricité revient de nouveau. Ce citadin se dit perturbé dans ses activités génératrices de revenus. « Durant la journée, il y a des coupures répétitives. Les coiffeurs, les soudeurs ou ceux qui travaillent dans des cantines sont perturbés par ces coupures. Pour les propriétaires des cantines, il arrive qu’ils perdent plusieurs litres de lait conservés au réfrigérateur suite aux coupures nocturnes ».

 

Ces citadins se demandent si le système  de délestage n'aurait pas été officieusement instauré par la REGIDESO. Un d’entre eux s’étonne de ces coupures actuelles comparativement aux périodes antérieures. « Ca faisait un long moment qu’il n’y avait plus de délestages. Même quand il y en avait, c’était durant la saison sèche. Mais, on n’est pas encore arrivé à cette période et d’ailleurs il y a toujours de la pluie », se plaint- il.

 

Ils demandent à la REGIDESO de trouver une solution durable à ces coupures pour pouvoir bien exercer leurs activités quotidiennes.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 195 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech