Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Le prix du ticket de transport a augmenté durant cette saison sèche.

Lamentations  des usagers du  transport en commun voyageant de Bujumbura vers l’intérieur du pays ou vice versa. Ils indiquent que les chauffeurs fixent à leur guise  des frais de transport chaque fois que la demande s’accroît.

Le prix du ticket de transport Bujumbura- Kayanza qui coutait 5500 est aujourd’hui fixé à 10.000 francs. Bujumbura-Ngozi qui était à 7000 aujourd’hui coûte 12000. Bujumbura – Gitega le prix qui était de 6500 est passé à 10.000 francs. Si les chauffeurs du transport en commun trouvent que les passagers sont nombreux, ils augmentent n’importe comment les frais de transport. Cet habitant de Kirundo indique que le prix du ticket de transport Bujumbura-Kirundo est exorbitant.  

« La semaine dernière, j’ai un ami qui a pris un bus et qui a payé 12.000 francs pour le trajet Bujumbura-Ngozi. Puis, il a pris un autre bus pour Ngozi-Kirundo et a payé 10.000 francs.  C’est- à- dire qu’il a payé 22.000 francs pour tout le trajet Bujumbura-Kirundo. Tous les jours, si les chauffeurs de transport trouvent que les passagers sont nombreux, ils augmentent les frais de transport. En l’absence d’autres moyens, les passagers préfèrent payer cet argent par manque de bus ».

La hausse des frais de transport s’observent surtout pendant la saison sèche qui enregistre beaucoup de voyages selon diverses circonstances. Ces passagers indiquent que la police de roulage est au courant mais ne réagit pas. Les usagers du transport en commun demandent aux autorités habilitées de suivre de près cette question.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 260 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech