Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Pas de sucre dans les quartiers sud de Bujumbura et à Rumonge

Le sucre est une denrée rare dans les quartiers du sud de la mairie de Bujumbura. Actuellement, beaucoup des commerçants vendent le sucre au détail et non par kilogramme là où il est disponible.

Dans les quartiers comme Kanyosha, Kinanira et Musaga, c’est un grand problème pour trouver du sucre. Dans différentes boutiques, les commerçants affirment ne pas avoir été approvisionnés en sucre depuis longtemps. Selon certains consommateurs, il est vendu en très petite quantité dans les rares boutiques qui, des fois, en disposent. Cet habitant témoigne. « Le sucre n’est plus disponible. Actuellement, c’est même plus grave. Dans différentes boutiques, on ne te donne pas un kilo de sucre. On te donne juste une petite quantité qu’on vend par détail et qu’on met dans des petits emballages en papier comme  ceux du thé. Personne ne peut vous donner tout un kilogramme ».

Ceux qui ont la chance d’avoir un kilo de sucre l’achètent à 5 000 francs soit le double du prix officiel. De plus, il faut faire la queue durant des heures et des heures sans aucune garantie d’être servi. « A quelques rares endroits se vend le sucre par kilo.  Là- bas, les clients affluents. Raison pour laquelle on y passe des heures et heures à attendre d’être servi. Malheureusement, on rentre des fois sans l’avoir. A ces endroits,  un kilo s’achète à plus de 5000 francs burundais », a déclaré un habitant.

Le manque du Sucre est également signalé dans les autres quartiers de la mairie de Bujumbura.  Parfois, ceux qui cherchent le sucre sont obligés d’acheter d’autres articles comme du pain pour qu’ils soient servis en sucre. Les habitants de Bujumbura demandent aux autorités habilités de suivre de près la commercialisation de cette denrée afin que le peu qui est disponible soit équitablement distribué et à un prix officiel.

Par manque de sucre, la colère gronde à Rumonge

Actuellement, les habitants de Rumonge affirment qu’il est impossible d’avoir du sucre à moins de 5000 francs burundais le kilo. Un des habitants témoigne. « Le sucre s’achète entre 5 et 6000 franc burundais le kg ».

Selon cet habitant du chef-lieu de la province Rumonge  le sucre est non seulement de plus en plus cher mais aussi il est même difficile d’en trouver. « Le  sucre est devenu une denrée très rare. Nous commençons d’ailleurs  à  le rayer de nos habitudes. Si tu parviens à en trouver, c’est à un prix exorbitant. Aujourd’hui, chercher du sucre est comme chercher du chanvre » naus a- t- il révélé.

Pour le moment, les citoyens en veulent aux administratifs qui, au lieu de réguler la vente du sucre et d’en suivre l’approvisionnement, ne font que croiser les doigts. « Les administratifs ne disent rien. Ils sont comme dépassés par les évènements. Ils préfèrent alors  faire semblant de ne rien voir » reproche- t- il aux administratifs.

A ce propos, la rédaction de la RPA n’a pas encore pu joindre Consolateur NITUNGA, gouverneur de la province Rumonge pour de plus amples éclaircissements.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 113 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech